Fumer favorise l'apparition des troubles anxieux

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 22/10/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Les personnes qui fument sont souvent anxieuses.Mais fume-t-on parce qu'on est anxieux ou devient-on anxieux parce qu'on fume ?

De nombreuses études ont montré que les personnes souffrant de troubles anxieux fument plus que les autres et sont fréquemment dépendantes à la nicotine. Des chercheurs Australiens ont décidé d'analyser toute la littérature médicale pour essayer de déterminer si ce sont bien les troubles anxieux qui favorisent un comportement de fumeur ou si ce sont les fumeurs qui deviennent anxieux.

Leur analyse a ainsi porté sur 47 études et bien que certains travaux laissent penser que la présence d'un trouble anxieux est un facteur de risque du tabagisme et de la dépendance à la nicotine, les chercheurs signalent que les preuves scientifiques actuelles soutiennent fortement que le tabagisme et la dépendance à la nicotine augmentent le risque de certains troubles anxieux comme le trouble anxieux généralisé ou le trouble panique.

Les chercheurs pensent que d'autres recherches restent nécessaires pour clarifier ce lien. Néanmoins de précédentes études ont montré que fumer rendait dépressif et que l'arrêt de la cigarette diminue le stress. Par ailleurs si vous souhaitez arrêter de fumer il semble que les substituts nicotiniques soient inefficaces.

Découvrez une méthode inédite pour ne plus fumer : Je ne veux plus fumer... du Dr D. O'Hare

Référence

Steven Moylan, Felice N Jacka, Julie A Pasco, Michael Berk. Cigarette smoking, nicotine dependence and anxiety disorders: a systematic review of population-based, epidemiological studies. BMC Medicine 2012, 10:123. doi:10.1186/1741-7015-10-123.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top