Grossesse : le manque de zinc et de cuivre pourrait favoriser les fausses couches

Par Lanutrition.fr Publié le 29/09/2011 Mis à jour le 21/11/2017
Les déficiences en zinc et en cuivre durant la grossesse pourrait favoriser les avortements spontanés.

Pour la première fois, les chercheurs de l’Université de Grenade, en Espagne, ont mis en évidence un lien entre la déficience en certains oligo-éléments durant la grossesse et le risque de fausse couche. Selon eux, les femmes enceintes qui manquent de zinc et /ou de cuivre auraient plus de risques que les autres de perdre leur bébé.

Les auteurs ont suivi 265 femmes enceintes dont 132 ayant fait une fausse couche au cours de l’année précédant l’étude. Toutes les participantes ont passé une échographie, fait une prise de sang et répondu à un questionnaire.

Résultats : les femmes ayant déjà fait une fausse couche ont des taux de zinc et/ou de cuivre inférieurs à ceux des autres femmes. Le manque de l’un ou l’autre de ces oligo-éléments, voire des deux, semble associé à un risque accru de fausse couche.

Référence :

Progresos de Obstetricia y Ginecología

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top