Le fluor inefficace pour la santé dentaire des enfants

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 20/12/2011 Mis à jour le 10/03/2017
La supplémentation en fluor serait d'une efficacité questionnableEt pour quels effets secondaires?

La supplémentation en fluor est une pratique courante depuis les années 1970 où des études in vitro montraient une diminution de la formation des caries. Depuis, le véritable bénéfice du fluor pour la santé dentaire ne cesse d'être réévalué avec des résultats toujours plus questionnables.

Cette fois ce sont des chercheurs du très réputé groupe Cochrane qui ont passé en revue les études sur l'efficacité et la sécurité du fluor pour la santé bucco-dentaire en fonction de l'âge. Après avoir examiné avec minutie l'ensemble des études et éliminé celles qui manquaient de rigueur scientifique les chercheurs ont constaté: une réduction de 24% des trous et surfaces dentaires manquantes avec une supplémentation en fluor sur les dents définitives (qui apparaissent après les dents de lait vers 10 à 12 ans). Cela pourrait se traduire par un risque légèrement plus faible de caries. En revanche sur les dents de lait, aucun bénéfice ne peut être tiré. Les auteurs ajoutent que, de plus, la sécurité des suppléments de fluor est mal évaluée.

En effet le fluor est un élément chimique non indispensable à l'homme et potentiellement toxique. Dans l'organisme il se lie au calcium pour former un complexe insoluble le fluorine de calcium et peut ainsi provoquer une baisse du calcium dans le sang. Un apport trop élevé provoque des taches sur les dents mais également une salivation inhabituelle, des douleurs d'estomac, une altération du goût et en cas d'intoxication des vomissements, des tremblements ou des crises d'épilepsie. L'excès de fluor qui survient dans le cadre d'une exposition chronique se manifeste principalement par des altération de l'émail protectrice de la dent, on parle de fluorose dentaire.

La position des autorités de santé: Alors qu'aux USA, la FDA demande de leur rapporter tout cas d'effets secondaires liés au fluor, y compris la fluorose dentaire, en France l'AFSSAPS a examiné l'intérêt du fluor pour la dernière fois en 2008 et a rendu des conclusions claires: dès l'âge de 6 mois, tous les enfants doivent recevoir du fluor à une dose maximale de 500ppm. Cette dose doit être doublée à triplée à partir de 6 ans. Nous sommes donc dans l'incompréhension totale face à de telles recommandations contradictoires avec celles des chercheurs.

Les sources de fluor sont:

  • Les comprimés et gouttes (sur odonnance)
  • Les dentifrices
  • Les bains de bouche
  • Certaines gommes à mâcher (sur ordonnance)
  • Vernis fluorés (sur ordonnance)
  • Les gels fluorés
  • Le sel (certains sels sont enrichis en fluor depuis 1985)
  • Le thé (en quantité modérée)
  • Les eaux de boisson (du robinet ou en bouteille)

Référence: Tubert-Jeannin S, Auclair C, Amsallem E, Tramini P, Gerbaud L, Ruffieux C, Schulte AG, Koch MJ, Rège-Walther M, Ismail A. Fluoride supplements (tablets, drops, lozenges or chewing gums) for preventing dental caries in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 12. Art. No.: CD007592.

AFSSAPS. Utilisation du fluor dans la prévention de la carie dentaire avant l’âge de 18 ans - Mise au point (04/11/2008)

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top