Le régime méditerranéen protège la mémoire et le cerveau

Par Lanutrition.fr Publié le 13/05/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Un régime de type méditerranéen, enrichi par une poignée de noix ou quelques cuillères à soupe d'huile d'olive par jour, peut contrecarrer les effets du vieillissement sur le cerveau selon une nouvelle étude d’intervention.

L' étude, publiée en ligne lundi, est singulière en ce sens qu’il ne s’agit pas d’une étude d’observation, mais d’une étude clinique. La plupart des preuves montrant les avantages de la diète méditerranéenne proviennent en effet d'études d'observation.

L’étude a été conduite par Emilio Ros et son équipe de l'Université de Barcelone. Les données recueillies à partir des études d'observation précédentes montrent que l'adhésion à un régime alimentaire de type méditerranéen est associée à une meilleure fonction cognitive et un risque réduit de démence, mais les études épidémiologiques ont des limites qui semblent levées par cet essai clinique.

Le régime méditerranéen est surtout connu pour ses bénéfices sur la santé cardiovasculaire. Il fait appel à des légumes, fruits, aromates, céréales complètes, légumineuses. Il comprend aussi des poissons et du vin, un peu de viande et de produits laitiers (surtout fermentés).

L'étude a suivi 447 participants âgés de 55 à 80 ans et jouissant de toutes leurs facultés intellectuelles, qui ont été divisés en trois groupes. Deux groupes ont suivi le régime méditerranéen avec en plus 30 grammes de noix (noix, noisettes et amandes) par jour ou cinq cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge par jour. Le troisième groupe, agissant comme groupe contrôle, a reçu la consigne de suivre un régime alimentaire pauvre en matières grasses. Les participants ont été suivis pendant une durée médiane d'un peu plus de quatre ans.

Les résultats montrent que, par rapport au groupe de contrôle, les fonctions de mémorisation sont restées soutenues dans le groupe régime méditerranéen plus noix, tandis que l’attention et les fonctions exécutives ainsi que les facultés cognitives ont plutôt bénéficié du régime méditerranéen plus huile d'olive.

Les fonctions cognitives ont moins baissé dans les groupes qui suivaient les régimes méditerranéens enrichis probablement parce que ceux-ci apportent des antioxydants et des agents anti-inflammatoires, selon les auteurs de l’étude. L'huile d'olive et les noix sont riches en composés phénoliques qui pourraient contrecarrer les processus oxydatifs dans le cerveau, conduisant à la neurodégénérescence.

L’étude fait partie d'une enquête plus large, qui a déjà montré que le régime méditerranéen, enrichi par de l'huile d'olive ou des noix, réduit l'incidence des événements cardiovasculaires majeurs chez les personnes à haut risque cardiovasculaire. Cette étude, qui a impliqué près de 7500 participants est connue sous le nom de PREDIMED.

Lire l'entretien avec le responsable de l'étude PREDIMED

Le Dr Ros indique que les participants à l’étude d’intervention ont reçu 1 litre d'huile d'olive par semaine, destinés à l'ensemble du foyer. Il recommande, en prévention du déclin cognitif lié à l'âge, d’ajouter 5 cuillères à soupe d'huile d'olive ainsi qu’une poignée de noix par jour à leur régime alimentaire. Il recommande (à juste titre) de préparer du "sofrito", sauce mijotée à base de tomates, oignons et ail dans de l'huile d'olive, pour accompagner les plats de riz et de pâtes dans les menus hebdomadaires. «Nous croyons que ceci est un cocktail antioxydant, » dit-il.

L’avis de LaNutrition.fr : Dans cette étude, les changements observés dans les fonctions cognitives sont relativement faibles et le régime expérimental n’a pas amélioré les fonctions cérébrales, simplement réduit l’ampleur de son déclin. Malgré tout, c’est la preuve que de simples changements alimentaires ont un impact non seulement sur le cœur mais sur l’état de santé global. Les préconisations culinaires de cette étude (huile d’olive, aromates, noix) sont déjà présentes dans "La Meilleure Façon de Manger" (lire un extrait ICI  >>), le guide de nutrition publié par LaNutrition.fr. Mais notre livre insiste aussi sur d’autres aspects cruciaux qui n’ont pas été nécessairement pris en compte dans le régime expérimental de l’étude, comme la charge glycémique.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top