Les vitamines antioxydantes améliorent la santé des artères

Par Lanutrition.fr Publié le 04/09/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Une complémentation en vitamines A, C, E, et bêta-carotène réduit le risque de rigidité des artères selon une méta-analyse d'essais cliniques.

Une complémentation en vitamines anti-oxydantes est favorable à la santé des artères. C’est ce que suggère une méta-analyse d'articles scientifiques parue dans Journal of Nutrition, rédigée par des chercheurs des universités de Newcastle et Bagdad.

L’objectif de cette étude était de savoir si une complémentation en vitamines antioxydantes réduisait la rigidité des artères. Avec l'âge, les artères perdent de leur élasticité, en particulier lorsqu'il existe une hypertension artérielle systolique. Or cette perte d'élasticité augmente le risque d'infarctus, d'accident vasculaire cérébral et de mort subite indépendamment de la présence d'athérome.

Lire : Maladies cardiovasculaires : 3 régimes protecteurs

Les auteurs ont cherché des articles scientifiques dans les bases de données internationales Medline, Embase et Scopus. Les études devaient concerner des essais cliniques randomisés contrôlés comparant une complémentation en vitamines anti-oxydantes à un placebo ou un témoin, chez des adultes.

Résultats : 20 essais cliniques randomisés montrent que les compléments de vitamines antioxydantes sont associés à des réductions significatives des mesures de rigidité des artères. C’était surtout vrai chez des personnes jeunes et en bonne santé, ou chez ceux qui ont peu de vitamines C et E dans le sang.

Pour les patients ayant des maladies, on observait aussi une tendance vers une réduction de la rigidité artérielle s'ils prenaient une complémentation en vitamines anti-oxydantes. Ces améliorations de dépendaient pas de la durée de la complémentation.

Lire : La vitamine C synthétique est aussi bien assimilée que celle des aliments

Pour les auteurs, les bénéfices vasculaires sont liés à l’activité antioxydante des vitamines qui permet de maintenir l’intégrité de la paroi vasculaire. Au-delà d’un effet anti-oxydant commun à toutes ces vitamines, chacune pourrait avoir un effet particulier sur la paroi vasculaire.

L'analyse de LaNutrition.fr. Les vitamines C et E, les caroténoïdes, ont des propriétés antioxydantes, ce qui n'est pas le cas de la vitamine A (rétinol). Cela signifie que ces substances inactivent des espèces réactives de l'oxygène (ROS en anglais) générées par le métabolisme normal, et augmentées par l'exposition au tabac, aux polluants, à certains médicaments (corticoïdes). Or l'élasticité vasculaire dépend en partie de la présence de monoxyde d'azote (NO), un vasodilatateur. Un déficit en NO est d'ailleurs retrouvé dans le vieillissement artériel prématuré et ses manifestations. Des études récentes ont montré que les cellules endothéliales, qui constituent la couche interne des vaisseaux (intima) génèrent des ROS comme l'anion superoxyde. Le superoxyde se combine au NO, ce qui limite sa biodisponibilité. Donc si l'on prend un supplément antioxydant (ou si on suit un régime riche en antioxydants), on peut abaisser le niveau des ROS dans les parois artérielles et augmenter le ratio monoxyde d'azote/superoxyde, ce qui bénéficie à l'élasticité des vaisseaux.

Lire : Les compléments d'anti-oxydants n'augmentent pas la mortalité et seraient même bénéfiques

Ammar W. Ashor, Mario Siervo, Jose Lara, Clio Oggioni, and John C. Mathers. Antioxidant Vitamin Supplementation Reduces Arterial Stiffness in Adults: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials J. Nutr. jn.114.195826. Publié en ligne le 6 août 2014. doi:10.3945/jn.114.195826

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top