La vitamine C synthétique est aussi bien assimilée que celle des aliments

Par Lanutrition.fr Publié le 02/10/2013 Mis à jour le 10/03/2017
La biodisponibilité de la vitamine C semble la même dans l'organisme, qu’elle provienne d’un comprimé ou d’un kiwi.

Vaut-il mieux manger un kiwi ou prendre un comprimé de vitamine C ? D’après une étude néo-zélandaise parue dans Nutrients, la vitamine C est aussi bien assimilée par l’organisme sous ces deux formes.

La vitamine C, ou acide ascorbique, est une molécule antioxydante présente dans les fruits et les légumes. Les kiwis, le cassis ou le persil, de même que les agrumes (orange, citron, pamplemousse) sont riches en vitamine C.

Lire : Agrumes et spiruline, les champions des antioxydants !

Pour savoir si l’organisme assimile aussi bien la vitamine C de synthèse que celle des aliments, les chercheurs ont recruté 36 jeunes hommes non-fumeurs. Ceux-ci ont reçu la même quantité journalière de vitamine C pendant 6 semaines (50 mg), soit en mangeant chaque jour la moitié d’un kiwi, soit en prenant un comprimé de vitamine C. Puis les chercheurs ont relevé les niveaux de vitamine C des participants pour évaluer la biodisponibilité de la vitamine.

La biodisponibilité représente la portion absorbée par les intestins et disponible pour les processus métaboliques. La vitamine C synthétique et la vitamine naturelle ont la même formule chimique, elles doivent donc être assimilées de la même façon par l'organisme. Cependant, dans les fruits et légumes, d'autres molécules présentes pourraient influencer la biodisponibilité de la vitamine (a priori de manière positive). C'est d'ailleurs l'argument marketing préféré  des vendeurs de "vitamine C naturelle".

Résultats : les taux d’acide ascorbique dans le sang ont augmenté pendant les 6 semaines d’intervention, pour passer d’environ 23 µmol/L à 50 µmol/L. Il n’y avait pas de différence significative entre les deux groupes. Ces niveaux ont aussi augmenté dans l’urine, des cellules immunitaires (cellules mononucléées, neutrophiles) et musculaires. Les molécules présentes dans le kiwi ne semblent donc ni inhiber, ni augmenter la biodisponibilité de la vitamine C.

Par conséquent, il n’y a pas de différence de biodisponibilité entre la vitamine C synthétique et celle du kiwi. D'autres études qui comparaient des suppléments de vitamine C naturels et synthétiques chez l'homme n'ont pas trouvé de différences. Le seul intérêt des suppléments de vitamine C naturelle, par rapport aux suppléments de vitamine C de synthèse, c'est qu'ils sont accompagnés d'autres substances comme les flavonoïdes. Mais ils sont aussi plus chers.

Le kiwi est un fruit particulièrement intéressant pour ses apports en vitamine C. Récemment, il a aussi été prouvé qu’il favorise la digestion des protéines animales, grâce à une enzyme unique et particulièrement efficace.

Lire : Du kiwi contre les ballonnements

Source

Carr AC, Bozonet SM, Pullar JM, Simcock JW, Vissers MC. A Randomized Steady-State Bioavailability Study of Synthetic versus Natural (Kiwifruit-Derived) Vitamin C. Nutrients. 2013 Sep 17;5(9):3684-95. doi: 10.3390/nu5093684.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top