Prostate : Un extrait de palmier nain pas efficace

Par Lanutrition.fr Publié le 06/10/2011 Mis à jour le 06/02/2017
Un extrait de Serenoa repens n'améliore pas les symptômes d'hypertrophie de la prostate

Une étude américaine contrôlée en double aveugle sur 369 hommes de plus de 45 ans, qui a duré 72 semaines, vient probablement de mettre un coup d’arrêt  à la carrière de l’extrait de palmier nain de Floride dans le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate (BPH). Cette plante (Serenoa repens) est en effet utilisée dans le monde entier, sous la forme de médicament ou de complément alimentaire pour diminuer les symptômes d’obstruction qui apparaissent avec l’âge. Mais ces dernières années, un nombre croissant d’études négatives ou douteuses avait fait naître une certaine suspicion autour de l’efficacité de ces extraits.

L’étude a consisté à tester les effets sur les scores mictionnels de  1, 2, puis 3 doses (320 mg/j) d’un extrait de palmier nain de Floride, l’augmentation des doses ayant lieu à la 24ème et 48ème semaine. Dans le groupe qui prenait le traitement, une légère amélioration est apparue puisque les scores  symptomatiques ont diminué de 14.42 à 12.22 points (−2.20 points). Le problème, c’est que dans le groupe placebo, les scores se sont également améliorés, passant de 14.69 à 11.70 points (−2.99 points), soit un résultat meilleur qu’avec le produit actif. Les auteurs écrivent que cette étude, venant après une autre également négative doit faire conclure que l’extrait de Serenoa repens n’est guère efficace dans le BPH.

Référence

Barry MJ; Complementary and Alternative Medicine for Urological Symptoms (CAMUS) Study Group. Effect of increasing doses of saw palmetto extract on lower urinary tract symptoms: a randomized trial. JAMA. 2011 Sep 28;306(12):1344-51. PubMed PMID: 21954478.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top