Une anomalie cérébrale retrouvée dans le syndrome de fatigue chronique

Par Lanutrition.fr Publié le 26/04/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Le syndrome de fatigue chronique serait caractérisé par des fonctions cérébrales altérées.

Des chercheurs Américains ont voulu comparer le cerveau de 18 personnes atteintes de fatigue chronique avec celui de 41 personnes en bonne santé. Pour cela ils ont utilisé l'imagerie à résonnance magnétique (IRM) et ont fait passer des tests aux participants.

En effectuant un simple jeu de carte les chercheurs ont observé la zone du cerveau responsable du sentiment de récompense (ganglions de base) et ont constaté qu'elle était beaucoup moins active en cas de victoire au jeu chez les personnes souffrant du syndrome de fatigue chronique que chez les personnes en bonne santé.

Cette zone du cerveau est également impliquée dans l'activité motrice et la motivation et est connue pour être affectée en cas de fatigue. Pour l'heure les chercheurs ne savent pas si ces changements font partie des causes de la maladie ou s'il s'agit d'une conséquence

Si vous souffrez de fatigue chronique ou de fibromyalgie, deux maladies voisines, sachez qu'il existe des solutions, à retrouver dans nos articles et dans l'interview du Dr Jean-Paul Curtay "Se sortir de la fibromyalgie", auteur du livre "Fibromyalgie, un programme global pour améliorer votre santé".

Référence : Unger E., Vernon S. Experimental Biology 2012 meeting, San Diego April 24, 2012, presentation,

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top