Vers une augmentation inéluctable de l’obésité en Europe d’ici à 2030 ?

Par Juliette Pouyat Publié le 14/05/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Une projection statistique prédit que c’est en Irlande que la proportion de surpoids et d’obésité sera la plus élevée en 2030 avec 90% de personnes concernées

Le surpoids et l’obésité n’ont cessé de gagner du terrain ces dernières années. Et c’est apparemment loin d’être fini ! C’est ce que révèle cette étude (1) réalisée avec le Bureau Régional de l’OMS pour l'Europe et présentée au congrès EuroPrevent à Amsterdam par le Dr Laura Webber (UK Health Forum London). A l’aide d’une modélisation statistique, cette étude prédit une augmentation du surpoids et de l’obésité chez les hommes et les femmes dans presque tous les pays d’Europe d’ici à 2030. Les niveaux prévisionnels d’obésité sont différents entre les pays.

Lire : 1 Français sur 3 en surpoids, 1 sur 6 obèse

Le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque majeurs pour un certain nombre de maladies chroniques, parmi lesquelles le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer. L’OMS considère l’obésité comme une véritable épidémie. D’après ses estimations, plus d’un adulte sur 10 était obèse en 2008, à l’échelle mondiale. Surpoids et obésité constituent le 5ème facteur de risque de décès dans le monde.

Le modèle statistique a été élaboré en incorporant toutes les données disponibles sur l’Indice de Masse Corporelle (IMC) et les tendances du surpoids/obésité dans 53 pays d’Europe. Les définitions suivantes ont été utilisées :

- Poids de santé IMC ≤ 24,99 kg/m2

- Surpoids et obésité combinés IMC ≥ 25 kg/m2

- Obésité IMC ≥ 30 kg/m2

Dans presque tous les pays, la modélisation prévoit une augmentation de la proportion de personnes en surpoids et souffrant d’obésité entre 2010 et 2030.

La proportion d’hommes avec un IMC ≥ 25 atteint 75% au Royaume-Uni, 80% en République Tchèque, Espagne et Pologne et 90% en Irlande. Les niveaux sont plus faible en Belgique (44%) et aux Pays-Bas (47%). Pour les femmes, une augmentation du surpoids et de l’obésité est également prédite par le modèle statistique avec une proportion record en Irlande de 84% de femmes concernées.

En ce qui concerne l’obésité chez les hommes (IMC≥30), les niveaux atteignent 58% en Irlande, 40% en Grèce, 38% en République Tchèque et 35% au Royaume-Uni. Le « bon élève » est la Roumanie avec seulement 10% d’obésité.

Selon les responsables de l'étude, ces différences entre les pays pourraient s’expliquer en partie par le positionnement économique et le type de marché. Par exemple, le Royaume-Uni et l’Irlande possèdent des économies de marché libérales non réglementées dans lesquelles les actions de grands groupes agroalimentaires encouragent la surconsommation pour augmenter leurs profits.

« C’est un tableau inquiétant de l’obésité croissante en Europe. Des décisions politiques visant à inverser cette tendance sont nécessaires d’urgence » a déclaré le Dr Webber.

« L’OMS a mis en place des stratégies pour guider les pays dans la lutte contre l’obésité notamment par la promotion de l’activité physique et d’une alimentation saine », conclut-elle.

Note : Nous avons demandé à l'auteur l'intégralité de son étude afin de regarder les données concernant la France et la Suisse, mais elle n'a pas souhaité communiquer ces informations, l'étude n'étant pas encore publiée. 

L'avis de LaNutrition.fr. La prise de conscience est importante pour inverser la tendance qui se dessine. De plus en plus d’enfants sont en surpoids voire obèses. Le projet European Childhood Obesity Surveillance Initiative mis en place par l’OMS en 2007/2008 sur des enfants âgés de 6 à 9 ans révèle que la prévalence de l’obésité varie, en fonction des pays d’Europe, de 6 à 26,6% chez les garçons et de 4,6 à 17,3% chez les filles (2). L’éducation nutritionnelle a un véritable rôle à jouer dans la lutte contre le surpoids et l’obésité. La Nutrition.fr a consacré un dossier sur ce sujet et de nombreux articles et ouvrages pour vous donner les clés d’une alimentation saine pour vous et vos enfants.

Lire : Dossier Surpoids et Obésité

Sources

(1) European Society of Cardiology. The shape of things to come: study predicts increase in adult obesity prevalence in almost all European countries by 2030.

(2) Wijnhoven TM, van Raaij JM, Spinelli A, Rito AI, Hovengen R, Kunesova M, Starc G, Rutter H, Sjöberg A, Petrauskiene A, O'Dwyer U, Petrova S, Farrugia Sant'angelo V, Wauters M, Yngve A, Rubana IM, Breda J.WHO European Childhood Obesity Surveillance Initiative 2008: weight, height and body mass index in 6-9-year-old children. Pediatr Obes. 2013 Apr;8(2):79-97. doi: 10.1111/j.2047-6310.2012.00090.x. Epub 2012 Sep 21.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top