Chocolat : manger avec culpabilité ferait grossir

Par Lanutrition.fr Publié le 10/12/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Les personnes qui culpabilisent sur un gâteau au chocolat seraient plus susceptibles de prendre du poids.

La façon dont on perçoit la nourriture serait aussi importante que les calories. D’après deux chercheuses néo-zélandaises qui publient leurs résultats dans Appetite, la culpabilité rend plus susceptible d’abandonner un régime.

Le chocolat présente des atouts pour la santé car il contient des flavonoïdes qui favorisent une bonne santé cardiovasculaire ; le cacao limiterait aussi l’inflammation et le diabète. Cependant, le chocolat est riche en graisses et en sucres, ce qui le rend contre-indiqué pour la perte de poids. Et pendant un régime, il est parfois difficile de résister à la tentation d'un gâteau au chocolat...

Lire : Bonnes nouvelles pour les amateurs de cacao ayant des kilos en trop

Des chercheuses de l’université de Canterbury ont voulu savoir si la culpabilité ressentie vis-à-vis de la nourriture pouvait inciter à adopter des comportements favorables à une perte de poids. Pour cela, elles ont recruté 300 volontaires, âgés de 18 à 86 ans, qui ont répondu à des questions sur leurs habitudes alimentaires. Ils devaient aussi dire s’ils essayaient de perdre du poids et si manger un gâteau au chocolat leur faisait ressentir du plaisir ou de la culpabilité.

27 % des personnes interrogées associaient le gâteau au chocolat à un sentiment de culpabilité et 73 % à une fête. 18 mois plus tard, les chercheuses ont observé que celles qui culpabilisaient vis-à-vis d’un gâteau au chocolat avaient gagné significativement plus de poids. En revanche, celles qui associaient le gâteau au chocolat à une fête réussissaient mieux à perdre du poids.

Par conséquent, les participants qui associaient le gâteau au chocolat à de la culpabilité n’ont pas été motivés à manger plus sainement que ceux qui l’associaient au plaisir. La culpabilité donnerait un sentiment de perte de contrôle sur l’alimentation. Les personnes qui culpabilisent sont plus susceptibles d’abandonner leurs objectifs de perte de poids.

Pour les chercheuses, « le plaisir alimentaire est essentiel au bien-être ». Ceux qui prennent du plaisir en mangeant un « aliment interdit » réussissent mieux à perdre du poids.

Ceci confirme d’autres résultats indiquant que le chocolat n’est pas incompatible avec la réussite d’un régime.

Lire : Maigrir sans renoncer au chocolat

Source

Kuijer RG, Boyce JA. Chocolate cake. Guilt or celebration? Associations with healthy eating attitudes, perceived behavioural control, intentions and weight-loss. Appetite. 2013 Nov 23. pii: S0195-6663(13)00469-8. doi: 10.1016/j.appet.2013.11.013.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top