Des tomates pour se protéger de l'accident vasculaire cérébral

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 09/10/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Une plus grande consommation de tomates pourrait protéger de l'accident vasculaire cérébral.

La tomate est riche en lycopène, un pigment rouge de la famille des caroténoïdes aux propriétés antioxydantes. Plusieurs études ont déjà associé une consommation élevée de lycopène a un moindre risque de maladies cardiovasculaires, d'ostéoporose et même de cancers.

Cette fois des chercheurs Finlandais ont suivi 1 031 hommes âgés de 46 à 65 ans pendant 12 ans. L'objectif était d'observer le lien entre la teneur en lycopène dans le sang et le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) dont les conséquences peuvent aller d'une perte de certaines facultés motrices et intellectuelles jusqu'à la mort.

Résultat : parmi les 258 hommes qui avaient les taux de lycopène les plus bas, 25 ont eu un accident vasculaire cérébral alors que parmi les 259 personnes qui avaient le taux le plus élevé, seulement 11 ont connu un AVC. En distinguant le type d'AVC (ischémique ou hémorragique) les chercheurs ont pu déterminer que les hommes qui avaient les taux les plus élevés de lycopène avaient un risque d'AVC ischémique diminué de 59%.

Le lycopène se trouve présent en grande quantité dans la tomate et dans les produits à base de tomate (y compris sauces et ketchup) mais on en retrouve également dans d'autres fruits comme l'abricot, la papaye ou la pastèque.

Pour aller plus loin, lire : Prévenir l'infarctus et l'accident vasculaire cérébral du Dr Michel de Lorgeril et Patricia Salen (lire un extrait ICI  >>)

Référence

Jouni Karppi, Jari A. Laukkanen, Juhani Sivenius, Kimmo Ronkainen, Sudhir Kurl. Serum lycopene decreases the risk of stroke in men: A population-based follow-up study. Neurology October 9, 2012 79:1540-1547.

A découvrir également

Back to top