Effort intense : la musique améliore les performances physiques

Par Juliette Pouyat Publié le 30/10/2014 Mis à jour le 10/03/2017
En cas d’exercice physique intense, la musique - même si elle ne diminue pas la perception d’inconfort - permet de booster les performances

L’exercice physique intense a des bénéfices sur la santé mais il peut également être physiquement désagréable ce qui dissuade certains de commencer un tel programme. Pourtant, selon une nouvelle étude parue dans Medicine & Science in Sports & Exercise, il est possible de rendre plus "agréables" ces séances d’entraînement éprouvantes physiquement. Comment ? Tout simplement en écoutant de la musique ce qui permet de se surpasser encore plus.

L’exercice physique intense notamment sous forme d’entraînement fractionné de haute intensité (HIIT pour High-Intensity Interval Training) a suscité l’intérêt des scientifiques et des sportifs au cours des dernières années. Ce type d’entraînement est réalisé en alternant des périodes d’exercices de haute intensité avec des périodes de « repos ». Selon des études antérieures, l’avantage de ce genre d’exercices est que même des sessions courtes (15-20 minutes) permettent d’améliorer la condition physique et diminuer le risque de maladies chroniques aussi efficacement que des séances plus longues d’exercices d’intensité modérée ou d’endurance.

En fait, l’HIIT permet une remise en forme efficace pour un investissement en temps réduit. Mais souvent ceux qui ont expérimenté ce type d’exercices le perçoivent comme une sorte de "punition". « Beaucoup de personnes ont une véritable aversion pour l’HIIT » dit Matthew Stork de la McMaster University à Hamilton (Ontario), qui a dirigé l’étude.

Dans cette étude, les chercheurs ont étudié la possibilité de modifier la perception que les gens avaient de ce type d’exercices. Etant donné qu’il n’est pas possible de réduire l’intensité des exercices de l’HIIT sans diminuer les bénéfices physiologiques, les chercheurs ont émis l’hypothèse qu’il était peut-être possible de modifier la perception que les gens ont d’un tel exercice. Notamment grâce à la musique.

Lire : on mange moins après un effort qui donne du plaisir

Des études antérieures ont montré le pouvoir de la musique sur des exercices d’endurance : les personnes déclarent qu’écouter des chansons énergiques rendent une séance d’entraînement plus facile et moins monotone. Mais peu d’études s’intéressent à l’effet de la musique sur les séances d’entraînement intense.

Ici, 20 jeunes adultes en bonne santé ont participé à l’étude. Aucun d’entre eux n’avait pratiqué de séances d’HIIT auparavant. Les séances d’entraînement, réalisées sur un vélo stationnaire, consistaient en 4 épisodes de 30 secondes pendant lesquelles les participants pédalaient de manière intense ; chaque épisode intense était suivi d’une période de récupération de 4 minutes au cours desquelles les participants pouvaient soit pédaler plus doucement soit descendre du vélo et s’asseoir ou marcher. Les chercheurs ont analysé la puissance de pédalage et ont demandé aux participants comment ils avaient perçu l’exercice, notamment sa difficulté et le plaisir qu'ils y avaient pris. Puis, ils ont renouvelé l’expérience en faisant écouter aux participants de la musique, choisie en fonction de leurs goûts musicaux.

Tous les participants ont trouvé l’exercice difficile, avec ou sans musique. Par contre, les résultats montrent qu’avec la musique, ils pédalaient plus intensément pendant les épisodes de 30 secondes. La musique leur permet de « booster » leur effort mais ne change pas leur sentiment « d’inconfort » estimé à 8 ou plus sur une échelle allant de 1 à 10 qu’il y ait de la musique ou non.

Tous les participants ont déclaré que s’ils continuaient ce genre d’entraînement ils écouteraient de la musique, notamment parce que la musique accroît le plaisir pris pendant l’exercice. Il est possible que la musique provoque des réponses "d’éveil" : le corps répond au rythme de la musique avec une sorte de « surrégime » physiologique qui prépare à l’exercice physique intense. Il se peut également que les participants se tournent vers la musique afin d’ignorer les messages d’inconfort de leur corps.

Source

Stork MJ, Kwan M, Gibala MJ, Martin Ginis KA. Music Enhances Performance and Perceived Enjoyment of Sprint Interval Exercise. Med Sci Sports Exerc. 2014 Sep 8. [Epub ahead of print]

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top