La marche rapide contre le cancer de la prostate

Par Lanutrition.fr Publié le 02/06/2011 Mis à jour le 21/11/2017
Pratiquer la marche rapide, plusieurs fois par semaine, pourrait freiner la progression du cancer de la prostate.

Selon les chercheurs de l’Université de Californie, à San Francisco, marcher, rapidement et régulièrement, pourrait permettre aux hommes souffrant d’un cancer de la prostate de ralentir la progression de leur maladie et ainsi réduire les risques d’en décéder.

Les auteurs ont suivi 1455 hommes atteints d’un cancer de la prostate afin d’étudier l’impact du mode de vie sur l’évolution du cancer. Les participants ont donné des informations sur leur activité physique.

La marche est pratiquée par la majorité des patients. Les résultats montrent que la rapidité de la marche est associée à un ralentissement voir un arrêt de la progression du cancer. Chez les hommes qui marchent rapidement au moins trois heures par semaine, la progression est réduite de 57 % par rapport à celle des hommes marchant plus lentement et moins de trois heures par semaine.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur le cancer de la prostate.

Référence:

Richman EL, Kenfield SA, Stampfer MJ, Paciorek A, Carroll PR, Chan JM; Physical Activity after Diagnosis and Risk of Prostate Cancer Progression: Data from the Cancer of the Prostate Strategic Urologic Research Endeavor. Cancer Res. 2011 May 24.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top