L’astaxanthine : un antioxydant qui booste l'endurance ?

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 13/02/2008 Mis à jour le 06/02/2017
Des chercheurs japonais viennent de mettre en évidence que l’astaxanthine permet d’optimiser les bienfaits de l’exercice physique en améliorant la combustion des graisses. En tous cas, chez la souris.

Comment optimiser les effets du sport ? Peut-être un jour grâce à l’astaxanthine. Des chercheurs japonais viennent en effet de montrer que ce caroténoïde extrait d’une algue permet de booster le métabolisme des graisses au cours de l’exercice physique et améliore l’endurance musculaire. Du moins chez la souris...

Les chercheurs ont comparé des souris soumises à une activité physique et ayant reçu de l’astaxanthine à un autre groupe de rongeurs soumis au même sport mais sans caroténoïde dans son régime. Verdict : les souris qui ont reçu de l’asthaxantine brûlent plus de graisse pendant l’exercice et sont plus endurantes.

Pourquoi ? « Probablement parce que l’astaxanthine augmente l’utilisation des lipides comme substrat énergétique au détriment du glucose, expliquent les chercheurs. Ceci conduit à une augmentation de l’endurance et à une réduction du tissu adipeux ». Que du bonus ! A confirmer, comme d'habitude car de la souris à l'homme, le passage n'est pas toujours concluant.

W. Aoi, Y. Naito, Y. Takanami, T. Ishii, Y. Kawai, S. Akagiri, Y. Kato, T. Osawa, T. Yoshikawa "Astaxanthin improves muscle lipid metabolism in exercise via inhibitory effect of oxidative CPT I modification" Biochemical & Biophysical Research Communications (Elsevier) 22 February 2008, Volume 366, Issue 4, Pages 892-897

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top