Les médicaments anti-cholestérol font perdre la mémoire et augmentent le risque de diabète

Par Lanutrition.fr Publié le 05/03/2012 Mis à jour le 10/03/2017
De nouveaux effets secondaires des médicaments anti-cholestérol, les statines, sont officiellement reconnus par les autorités de santé Américaines.

La FDA (Food and Drug Administration) est l'agence gouvernementale américaine qui contrôle les médicaments et l'alimentation aux Etats-Unis. Côté médicaments, elle est en quelque sorte similaire à nos Afssaps (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) et diffuse notamment des messages d'alerte lorsqu'un danger public est suspecté.

Alors que le Dr Michel de Lorgeril, chercheur au CNRS et auteur des livres "Prévenir l'infarctus et l'AVC" (lire un extrait ICI  >>) et "Cholestérol, mensonges et propagande" explique depuis des années que les statines sont des médicaments dangereux (en plus d'être inefficaces, voir notre article), la FDA vient officiellement de reconnaître que ces médicaments augmentent le risque de diabète et provoquent des troubles de la mémoire et des difficultés de concentration, quel que soit l'âge. L'agence ajoute également que l'utilisation des statines nécessite une surveillance de la fonction hépatique car ces médicaments peuvent être toxiques pour le foie.

Ces effets secondaires sont jugés suffisamment sérieux pour que décision soit prise de modifier les notices de ces médicaments. Le Dr de Lorgeril ironise en signalant qu'avec les autorités sanitaires Françaises, on peut s'attendre à une telle alerte vers "2015-2016 au mieux".

La FDA déclare que les médicaments concernés sont ceux qui contiennent de la lovastatine, rosuvastatine, fluvastatine, atorvastatine, pitavastatine, pravastatine, simvastatine.et conclut par un avis non justifié scientifiquement en déclarant que les bénéfices des statines l'emportent sur les effets secondaires. On peut donc être diabétique, greffé du foie, avoir mal aux muscles et être incapable d'utiliser son cerveau mais néanmoins avoir un taux de cholestérol très bas. Une excellente nouvelle, donc.

Pour retrouver le point de vue de Michel de Lorgeril sur l'infarctus et l'AVC, consultez son interview.

Référence : FDA Expands Advice on Statin Risks. February 27, 2012. http://www.fda.gov

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top