L’OMS nous demande de consommer moins sucré

Par Lanutrition.fr Publié le 06/03/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Objectif : moins de 5% des calories provenant de sucres ajoutés mais aussi ceux des jus de fruits. Bravo, mais attention aux pièges.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande à la population de consommer moins de dix pour cent de ses calories sous forme de sucres et laisse entendre qu'il serait préférable pour la santé que les apports en sucres soient inférieurs à cinq pour cent de l’apport calorique journalier, selon des lignes directrices dévoilées mercredi.

Pour l'adulte moyen, cela correspond à environ six cuillères à thé (30 millilitres) de sucres par jour — moins que la quantité retrouvée dans une seule canette de boisson gazeuse sucrée. Pour les enfants, ce serait seulement trois cuillères à thé (15 millilitres) de sucres par jour, a expliqué le docteur Francesco Branca, le directeur du département nutrition pour la santé et le développement de l'OMS.

Les limites proposées pour les apports en sucres s’appliquent aux monosaccharides (tels que le glucose et le fructose) et aux disaccharides (sucrose ou sucre de table), qui sont ajoutés aux aliments par le fabricant, le cuisinier ou le consommateur. Elles comprennent aussi les sucres naturellement présents dans le miel, les sirops, les jus de fruits et les concentrés de fruits, mais pas dans les fruits entiers.

Lire : Les fruits entiers, c'est mieux que les jus de fruits

Les experts de l'OMS ont trouvé une association entre une consommation élevée de sucres et des problèmes de santé comme le surpoids et la carie dentaire. Une étude publiée le mois dernier par les Centres de contrôle et de prévention de la maladie des États-Unis estimait qu'une trop grande consommation de sucres augmente le risque de maladies cardiaques fatales.

Cette initiative de l’OMS intervient peu de temps après que LaNutrition.fr a révélé que l’industrie du sucre et l’Education nationale ont signé un partenariat pour éduquer élèves, enseignants et familles à la nutrition.

Lire : L'industrie du sucre va dire aux élèves ce qu'il faut manger

Le public est appelé à commenter les lignes directrices pendant tout le mois de mars, après quoi l'OMS et ses conseillers scientifiques finaliseront leurs recommandations.

Une cuillère à soupe de ketchup contient environ 4 grammes (une cuillère à thé) de sucres. Une seule canette de soda sucré contient jusqu’à 40 grammes (10 cuillères à thé) de sucre. 

L'avis de LaNutrition.fr : Cette recommandation va dans le bon sens, mais il y a un écueil. Le public doit comprendre qu'un aliment glucidique comme les céréales du petit déjeuner dans lequel le fabricant a réduit les sucres ajoutés (ce dont il va faire un argument marketing) n'est pas forcément meilleur pour la santé, car si l'index glycémique de départ est élevé, sa charge glucidique sera souvent la même, voire plus élevée, donc tout aussi défavorable pour le poids corporel et la sensibilité à l'insuline. Attention au détournement marketing de ce genre de recommandations.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top