Maladies sexuellement transmissibles: attention à l'alcool

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 12/12/2011 Mis à jour le 10/03/2017
La consommation d'alcool augmente les comportements à risque

La consommation d'alcool, en particulier lorsqu'elle est importante, a été associée au risque de contamination par le VIH. Les chercheurs ignoraient encore dans quelle mesure le lien de cause à effet existait: est-ce que les gros buveurs prenaient plus de risques et avaient des relations sexuelles non protégées ou est-ce que des traits de caractère amenaient à avoir des comportements à risque en général, donc à boire plus et à avoir plus de relations non protégées?

Pour tirer les choses au clair, les chercheurs ont effectué une douzaine d'expériences entre deux groupes de personnes: les uns buvant de l'alcool et les autres non. Ils ont ensuite évalué leur comportement vis-à-vis des prises de risques sexuels. Après analyse, ils constatent de manière très nette que chaque augmentation du taux d'alcool dans le sang de 0,1mg/mL augmente les chances de comportement risqué de 5%.

Le docteur Rehm, principal auteur de cette étude, déclare: "Boire de l'alcool augmente le risque d'avoir des rapports sexuels non protégés. Il faudrait en tenir compte dans les campagnes de prévention contre le VIH." et "Ces résultats expliquent pourquoi des personnes prennent des risques malgré une bonne connaissance des méfaits de l'alcool ou des dangers d'une relation sexuelle non protégée: l'alcool influence leur.prise de décision."

Référence: Rehm J., Shield K.D., Joharchi N. and Shuper P.A. Alcohol consumption and the intention to engage in unprotected sex: Systematic review and meta-analysis of experimental studies. Addiction 107, 51-9.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top