Ostéoporose : une consommation très importante de calcium serait inutile

Par Lanutrition.fr Publié le 31/05/2011 Mis à jour le 21/11/2017
Augmenter les apports en calcium au-delà de 750 milligrammes par jour (mg/j) ne diminuerait pas le risque de fractures chez les femmes âgées.

Une nouvelle étude publiée dans le British Medical Journal vient alimenter le débat sur le lien entre calcium et ostéoporose. Elle montre en effet qu’un apport en calcium supérieur à la normale ne réduirait pas davantage le risque d’ostéoporose.

Pour évaluer l’association entre les apports en calcium et la santé osseuse, les chercheurs de l’Université de Suède ont suivi 61433 femmes âgées de 63 à 93 ans durant 19 ans. A l’aide d’un questionnaire, ils ont recueilli des informations sur leur alimentation, leurs apports en calcium, leur prise de compléments alimentaires et leur mode de vie.

Durant le suivi, 24% des participantes ont eu une fracture et 1 fois sur 4 il s’agissait d’une fracture de la hanche. L’analyse des questionnaires a révélé que les femmes qui consomment 750 mg/j de calcium sont celles qui ont le moins de risques de fractures. Une consommation supérieure ne réduit pas davantage ce risque.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur l’ostéoporose.

Référence :

Eva Warensjö, Liisa Byberg, Håkan Melhus, Rolf Gedeborg, Hans Mallmin, Alicja Wolk, Karl Michaëlsson ; Dietary calcium intake and risk of fracture and osteoporosis: prospective longitudinal cohort study. BMJ 2011, published 24 May 2011, doi: 10.1136/bmj.d1473.

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top