Plus de graisses polyinsaturées pour moins de maladies cardiaques

Par Lanutrition.fr Publié le 24/03/2010 Mis à jour le 06/02/2017
Le remplacement d’une partie des graisses saturées par des insaturées diminuerait le risque de maladies cardiaques, d’après une étude publiée dans le journal PLoS Medicine.

Les chercheurs de l’Ecole de Santé Publique d’Harvard confirment qu’il est préférable pour la santé cardiaque de diminuer la part des graisses saturées au profit des graisses polyinsaturées.

Les auteurs ont passé en revue 7 études incluant 13614 personnes afin d’évaluer leur risque de maladies cardiaques en fonction du type de graisses qu’ils consomment.

En moyenne les volontaires consommaient 5% de graisses polyinsaturées dans les groupes témoins contre 14,6 % dans les groupes soumis à des modifications alimentaires. Les chercheurs se sont alors aperçus que ces derniers avaient 19 % de risque en moins de maladies cardiovasculaires.

Chaque augmentation de la consommation d’acides gras polyinsaturés de 5% est associée à une diminution de 10 % du risque de maladies cardiovasculaires.

Les auteurs conseillent d’augmenter la part des acides gras polyinsaturés au détriment des acides gras saturés.

Lire également notre dossier sur les maladies cardiovasculaires.

Dariush Mozaffarian, Renata Micha, Sarah Wallace; Effects on Coronary Heart Disease of Increasing Polyunsaturated Fat in Place of Saturated Fat: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. PloS Medicine, March 23, 2010.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top