Pourquoi certaines graisses sont dangereuses pour la santé

Par Lanutrition.fr Publié le 31/08/2012 Mis à jour le 10/03/2017
La consommation excessive de certaines graisses pourrait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires.Des chercheurs pensent avoir découvert comment.

La consommation excessive de certaines graisses est associée à un risque augmenté de maladies cardiovasculaires ou de diabète. C'est en particulier le cas pour les acides gras saturés, retrouvés dans certains aliments comme les viandes grasses ou les produits laitiers. A l'inverse, une consommation plus importante d'acides gras polyinsaturés (via les huiles végétales ou les poissons) est associée à une meilleure santé cardiovasculaire.

Une équipe de chercheurs Américains pense pouvoir expliquer ces différences : les acides gras polyinsaturés auraient des propriétés antimicrobiennes et réagiraient chimiquement avec les membranes cellulaires des bactéries en les fragilisant. A l'inverse, les acides gras saturés favoriseraient la croissance de bactéries nocives dans notre système digestif. Notre organisme déclencherait alors une réaction du système immunitaire qui placerait notre corps dans un état inflammatoire léger mais constant, augmentant ainsi le risque de nombreuses maladies à long terme.

Le Dr Joe Alcock (université du Nouveau-Mexique, Etats-Unis) explique : "Si vous exposez des bactéries à des acides gras insaturés, celles-ci ont tendance à se dissoudre. La combinaison des acides gras polyinsaturés à longue chaîne comme les oméga-3 et de nos défenses naturelles est particulièrement dangereux pour les bactéries. D'un autre côté les acides gras saturés n'ont pas ces propriétés antimicrobiennes et sont en fait une source de carbone qui permet la croissance de nombreuses bactéries." Il conclut : "Ces différents effets microbiens pourraient expliquer pourquoi certaines graisses sont inflammatoires et d'autres pas."

Bonnes et mauvaises graisses : tous nos articles.

Référence

Joe Alcock, Melissa L. Franklin, and Christopher W. Kuzawa. Nutrient Signaling: Evolutionary Origins of the Immune-Modulating Effects of Dietary Fat. The Quarterly Review of Biology 87:3 (March 2013).

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top