Soyez optimiste, c'est tout bon pour le coeur

Par Lanutrition.fr Publié le 22/01/2015 Mis à jour le 06/02/2017
Les personnes optimistes ont moins de sucre sanguin, de pression artérielle, de surpoids que celles qui ne le sont pas. Elles sont aussi plus actives.

Etre optimiste, c’est voir la vie du bon côté grâce à un état d’esprit positif. Mais l’optimisme peut aussi être le garant d’une meilleure santé ! C’est en tout cas ce que suggère une petite étude parue dans la revue Health Behavior and Policy Review (1) qui révèle que les personnes optimistes auraient un avantage en termes de santé cardiovasculaire, évaluée à partir de 7 facteurs tels que tabagisme, activité physique, habitudes alimentaires….

Lire : l'optimisme renforcerait l'immunité

De nombreuses études s’intéressent à l’impact de la santé mentale et du comportement sur la santé physique. En 2010, une étude avait par exemple montré que le pessimisme était lié à des niveaux d’inflammation plus élevés (2). Une étude menée sur plus de 97 000 femmes (3) a également montré que les taux de maladie coronarienne et de mortalité étaient plus faibles chez celles qui étaient le plus optimistes (par rapport aux « pessimistes »).

Lire : l'optimisme c'est bon pour le coeur

« Les études ont déjà montré une association entre pathologies psychologiques et mauvaise santé physique » explique Rosalba Hernandez, auteure de l’étude. « Nous avons donc voulu analyser le lien entre le bien-être psychologique et une bonne santé physique ».

Les auteurs ont analysé les données concernant 5134 adultes âgés de 45 à 84 ans appartenant à la Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis, entre 2002 et 2004. Tous les participants ont réalisé un test permettant d’évaluer leur niveau d’optimisme. Les chercheurs ont séparés les participants en 4 groupes allant du moins optimiste au plus optimiste.

Les chercheurs ont également déterminé pour les participants un score de santé cardiovasculaire à partir d’un certain nombre de données : indice de masse corporelle, tabagisme, habitudes alimentaires, activité physique, pression artérielle, glycémie à jeun et taux de cholestérol.

Les résultats montrent que les optimistes étaient 50 à 76% plus susceptibles d’avoir un score total de santé cardiovasculaire dans un niveau intermédiaire ou idéal. Les optimistes avaient de meilleurs niveaux de glycémie et de cholestérol, un IMC plus « sain », et pratiquaient une activité physique de manière plus rigoureuse que dans le groupe moins optimiste.

Les auteurs ont donc constaté - après ajustements de plusieurs facteurs socio-économiques comme l’éducation, le revenu et même la santé mentale- que les personnes les plus optimistes sont 2 fois plus susceptibles d’avoir une santé cardiovasculaire idéale que les personnes les moins optimistes.

Comment l’optimisme pourrait-il agir sur la santé cardiovasculaire ? Pour les auteurs, il y a plusieurs hypothèses : soit les personnes les plus optimistes ont des comportements plus sains soit elles ont la capacité de mieux réagir aux évènements stressants qui ont alors moins d’impact sur leur santé. .

Cette étude ne prouve pas un lien de cause à effet entre l’optimisme et la santé cardiovasculaire, uniquement une association. Mais pour certains, ces résultats sont une preuve supplémentaire que le corps et l’esprit sont liés. Et cela peut aussi être une bonne raison de changer certains comportements et « abandonner » les visions pessimistes.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons 6 ordonnance anti-stress et Cohérence cardiaque 365

Sources

(1) Hernandez, Rosalba; Kershaw, Kiarri N.; Siddique, Juned; Boehm, Julia K.; Kubzansky, Laura D.; Diez-Roux, Ana; Ning, Hongyan; Lloyd-Jones, Donald M. Optimism and Cardiovascular Health: Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis (MESA). Health Behavior and Policy Review, Volume 2, Number 1, January 2015, pp. 62-73(12).

(2) Roy BDiez-Roux AVSeeman TRanjit NShea SCushman M. Association of optimism and pessimism with inflammation and hemostasis in the Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis (MESA). Psychosom Med. 2010 Feb;72(2):134-40. doi: 10.1097/PSY.0b013e3181cb981b. Epub 2010 Jan 25.

(3) Tindle HAChang YFKuller LHManson JERobinson JGRosal MCSiegle GJMatthews KA. Optimism, cynical hostility, and incident coronary heart disease and mortality in the Women's Health Initiative. Circulation. 2009 Aug 25;120(8):656-62. doi: 10.1161/CIRCULATIONAHA.108.827642. Epub 2009 Aug 10.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top