Un antioxydant améliore l'autisme

Par Lanutrition.fr Publié le 30/05/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Supplémenter des enfants autistes en N-acétylcystéine, un antioxydant, diminue fortement les symptômes d'irritabilité et les comportements répétitifs.

Des chercheurs de l'université de Stanford viennent de conduire une étude pilote sur 31 enfants autistes. L'objectif était de découvrir si un antioxydant comme la N-acétylcystéine pouvait réduire certains symptômes psychiatriques de la maladie tels que l'irritabilité, les changements d'humeur et l'agressivité. Actuellement ces symptômes sont contrôlés par l'utilisation de médicaments psychotropes, les antipsychotiques, efficaces mais aux effets secondaires importants. De plus il n'existe encore aucun traitement pour soigner les comportements répétitifs.

31 enfants autistes âgés de 3 à 12 ans ont donc reçu de la N-acétylcystéine ou un placebo pendant 12 semaines. La supplémentation en acétylcystéine consistait à recevoir 900 mg par jour pendant 4 semaines, puis 900 mg deux fois par jour pendant 4 semaines puis 900 mg trois fois par jour pendant 4 semaines, une dose importante. Les effets secondaires de l'acétylcystéine sont mineurs et se cantonnent à des troubles digestifs.

Résultat : le score standard de mesure de l'irritabilité a été divisé par deux chez les enfants ayant reçu la N-acétylcystéine. Ces résultats sont plus faibles que ceux obtenus avec des médicaments mais non négligeables d'après les chercheurs qui considèrent qu'il s'agit d'un "outil efficace avant d'utiliser des armes lourdes". De plus les enfants ont manifesté moins de comportements répétitifs et stéréotypés.

Le mécanisme d'action de l'acétylcystéine n'est pas compris mais les chercheurs pensent qu'il pourrait améliorer les défenses antioxydantes qui semblent déficientes dans l'autisme d'après de précédentes études. Antonio Hardan le directeur de l'étude déclare : "Il s'agit d'une étude pilote. Une conclusion finale ne pourra pas être tirée avant de plus larges études."

Lire aussi le livre de Nathalie Champoux, "Etre et ne plus être autiste", pour découvrir les changements alimentaires qui ont sauvé ses enfants (EXTRAIT ICI >>)

Référence : Hardan AY, Fung LK, Libove RA, Obukhanych TV, Nair S, Herzenberg LA, Frazier TW, Tirouvanziam R. A randomized controlled pilot trial of oral N-acetylcysteine in children with autism. Biol Psychiatry. 2012 Jun 1;71(11):956-61.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top