Une étude en nutrition sur dix donne lieu à des conclusions abusives

Par Lanutrition.fr Publié le 08/11/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
Certains chercheurs en nutrition exagèrent la portée de leurs résultats dans le résumé de leurs articles.

Médecins, décideurs politiques, grand public, peuvent prendre des décisions ou donner des conseils en se basant sur des études publiées. Or, d’après une analyse parue dans American Journal of Preventive Medicine, les résultats de près d'un article sur 10 portant sur la nutrition et l’obésité donnerait lieu à des conclusions abusives...

Les études épidémiologiques en nutrition sont souvent des études d’observation qui consistent à observer une population donnée pendant un certain temps. Ceci permet de constater une association entre certains phénomènes : par exemple, on peut observer que les femmes qui suivent un régime méditerranéen vivent plus longtemps. Cependant, si les deux phénomènes sont associés, cela ne signifie pas pour autant qu’il existe un lien de cause à effet entre eux (même si c’est possible !). Pour le prouver, il faudrait dans l'idéal "contraindre" un groupe de personnes à suivre un régime méditerranéen ou un régime moins équilibré pendant des années et regarder si ces personnes développent des maladies ou non. Ethiquement, c'est parfois difficilement envisageable (il existe cependant des cas où l'on admet qu'une étude d'observation permet de conclure à une relation de cause à effet, mais ces études doivent satisfaire à des critères stricts, dits "critères de Hill".)

Lire : La recherche pour les nuls

Des chercheurs de l’université de l’Alabama ont voulu avoir s’il était fréquent que des chercheurs extrapolent leurs résultats dans des études sur la nutrition et l’obésité. Ils ont recherché des articles publiés dans 8 journaux reconnus en santé publique et médecine sur les années 2001 et 2011. Ils en ont trouvé 937, 377 articles pour 2001 et 560 pour 2011. Ces articles provenaient de revues à comité de lecture, ce qui signifie que des spécialistes les ont validés avant publication.

Les chercheurs se sont intéressés au résumé des articles. Ils ont considéré qu’il y avait une exagération des résultats lorsque :
•    une association était décrite comme une relation de cause à effet,
•    les auteurs faisaient des recommandations de politique publique à partir d’études d’observation sans démontrer la relation de cause à effet,
•    les résultats étaient généralisés à une population qui était absente de l’échantillon d’étude.

Avec ces critères, environ 9 % des résumés d'articles comportaient des résultats exagérés. Les études de 2011 étaient plus susceptibles d’exagérer leurs résultats que celles de 2001. De plus, on trouvait moins de résultats exagérés lorsque les articles étaient signés par beaucoup d’auteurs.

Ces exagérations ou extrapolations de résultats n'étaient pas forcément intentionnelles ou faites pour induire en erreur. Mais le problème est qu’elles peuvent influencer les lecteurs qui ne liront peut-être pas la totalité de l'article.

Par conséquent, si l’exagération des résultats apparaît comme une pratique courante, il est aussi possible de s’en protéger en lisant l’article en entier ou en privilégiant les études comportant un grand nombre d’auteurs. Les études d'observation restent malgré tout des outils indispensables en nutrition.

LaNutrition.fr n'est pas à l'abri de ce genre d'extrapolation abusive, mais nous tâchons, lorsque nous rendons compte d'une étude, de dire de quel type d'étude il s'agit, et nous tâchons aussi de préciser s'il s'agit d'une association. Si nous employons aussi très souvent le conditionnel (ce qui nous est reproché par certains internautes qui s'en étonnent), c'est précisément parce que nous voulons signifier qu'il s'agit d'une étude d'observation.

Source

Menachemi N, Tajeu G, Sen B, Ferdinand AO, Singleton C, Utley J, Affuso O, Allison DB. Overstatement of results in the nutrition and obesity peer-reviewed literature. Am J Prev Med. 2013 Nov;45(5):615-21.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top