Les huiles essentielles pour le mental

Par Lanutrition.fr Publié le 19/05/2008 Mis à jour le 01/03/2017
L'essentiel
Des huiles essentielles qui relaxent, font dormir ou au contraire réveillent. À vous de choisir, avec le concours précieux des scientifiques qui, depuis 20 ans, les étudient.

 

On commence à peine à entrevoir le pouvoir des huiles essentielles. Prenez le mental par exemple. Elles peuvent nous aider à combattre l’anxiété, trouver le sommeil, préserver la mémoire. C’est ce que nous disent un petit nombre d’études scientifiques prometteuses.

Les huiles essentielles

Ce sont des substances aromatiques et volatiles composées d’hydrocarbures - surtout des terpènes, et de molécules oxygénées. Elles sont obtenues par distillation à la vapeur d’eau d’une plante aromatique. Les huiles essentielles sont solubles dans l’huile et l’alcool mais pas dans l’eau.

Humeur et vigilance : lavande et romarin

40 adultes ont été exposés pendant trois minutes à des arômes de lavande ou de romarin. Les participants ont été invités à faire des calculs mathématiques simples, avant et après avoir senti les huiles essentielles. Dans le groupe « lavande », l’humeur s’est améliorée ; les participants se sont dits plus détendus. Ils ont effectué les calculs plus vite et avec moins d’erreurs qu’avant l’aromathérapie. Dans le groupe « romarin », la vigilance a augmenté, l’anxiété a diminué. Les calculs ont été effectués plus vite qu’avant l’aromathérapie mais les erreurs n’ont pas diminué. (1)

Stress et anxiété : vanille et lavande

Pour réduire le stress des patients qui doivent subir un examen médical anxiogène (IRM), des médecins de New York ont testé cinq arômes différents délivrés par un humidificateur d’air. C’est avec l’héliotropine, une substance qui restitue l’arôme de la vanille que les résultats ont été les plus convaincants : le niveau d’anxiété a baissé de 63 % par rapport à un groupe de patients qui n’avait respiré aucune senteur. (2)

La lavande a aussi été utilisée avec succès dans un hôpital britannique : 122 personnes qui devaient être admises dans un service de soins intensifs ont bénéficié soit d’un massage, soit d’une période de repos, soit enfin d’une séance d’aromathérapie avec de l’huile essentielle de lavande. C’est la lavande qui a permis de réduire le plus l’anxiété et d’améliorer l’humeur. (3)

Mémoire et Alzheimer : sauge et citron

Les huiles essentielles de sauge et de citron pourraient aider les malades d’Alzheimer à préserver la mémoire et soulager les troubles du comportement, selon des chercheurs britanniques. Les deux types d’huiles essentielles se sont révélés efficaces pour améliorer la mémorisation ; l’huile essentielle de citron semble améliorer l’humeur et réduire l’agitation.

 

Sommeil : lavande

Les études pharmacologiques et expérimentales indiquent que les principaux composés de l’huile essentielle de lavande ont des effets sédatifs. Une équipe de chercheurs britanniques a testé pendant deux semaines les effets d’un diffuseur d’huile essentielle de lavande sur le sommeil de quatre personnes âgées. Auparavant, les patients avaient été sevrés de leur traitement médicamenteux. Résultat : pendant la période de sevrage, le nombre d’heures de sommeil a diminué. Mais après l’introduction du diffuseur de lavande, la durée du sommeil a retrouvé le niveau procuré par les médicaments.

Libido : encore la lavande !

Des odeurs qui stimulent la libido : c’est la découverte du Dr Alan Hirsch (Smell and Taste Treatment and Research Foundation, Chicago, Illinois) au terme de plusieurs études sur des volontaires hommes et femmes. Hirsch a notamment mesuré le flux sanguin dans les organes génitaux de 31 hommes et 30 femmes âgés de 18 et 64 ans après leur avoir fait sentir des dizaines d’odeurs. Associée à d’autres senteurs, la lavande augmenterait le flux sanguin du pénis de 40 % en moyenne. La même association avec la lavande élève de 11 % en moyenne le flux sanguin au niveau du vagin. (4)

L’aromathérapie en pratique
Pour s’initier à l’aromathérapie, c’est simple : versez une goutte d’huile essentielle sur un morceau de coton et respirez. Ou diluez quelques gouttes dans de l’alcool ou du bain moussant avant de les disperser dans l’eau du bain. Ou utilisez un diffuseur. Ou encore appliquez sur votre peau une lotion à base d’huiles essentielles. Attention : les huiles essentielles ne doivent pas entrer en contact avec les muqueuses. Et il est préférable de les diluer (dans de l’huile d’amande douce par exemple) avant de les appliquer sur la peau. Vous devez prendre un avis médical si vous souffrez de maladie respiratoire, si vous êtes enceinte et si vous allaitez.

 

 

(1) Diego MA : Aromatherapy positively affects mood, EEG patterns of alertness and math computations. Int J Neurosci. 1998, 96(3-4):217-224.

(2) Redd WH : Fragrance administration to reduce anxiety during MR imaging. J Magn Reson Imaging. 1994; 4(4):623-626.

(3) Dunn C : Sensing an improvement: an experimental study to evaluate the use of aromatherapy, massage and periods of rest in an intensive care unit. J Adv Nurs. 1995, 21(1):34-40.

(4) Hirsch AR, and Kim JJ : The effects of odors on penile blood flow - a possible impotence treatment. Psychosomatic Medicine 57:57-96 (1995).

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top