Des oméga-3 pour un cerveau performant

Par Lanutrition.fr Publié le 02/03/2010 Mis à jour le 06/02/2017
Le  DHA, un acide gras de la famille des oméga-3, améliorerait la fonction cérébrale à l’âge adulte, d’après une nouvelle étude américaine publiée dans le Journal of Nutrition.

Il est établi que les oméga-3 participent au bon développement cérébral de l’enfant. Leur effet sur la fonction cérébrale s’arrête-t-il là ? Il semblerait que non. Selon les chercheurs de l’université de Pittsburg, le taux d’acide docosahexaenoïque (DHA), un acide gras de la famille des oméga 3, est associée à une amélioration du raisonnement non verbal et de la mémoire de travail chez les adultes.

L’équipe en charge de l’étude a recruté 280 personnes âgées de 35 à 54 ans, ne consommant ni huile de poisson ni suppléments d’oméga 3 et n’ayant aucun trouble neuropsychiatrique majeur. Les auteurs ont analysés leur niveau sanguin de DHA, mais aussi d’ALA (acide alpha linolénique) et d’EPA (acide eicosapentaenoïque) qui sont trois types d’oméga 3. Puis les participants ont été soumis à des tests de performance cognitive.

Résultat : plus le niveau sanguin de DHA est élevé, meilleurs sont les résultats aux tests. « Des hauts niveaux de DHA sont corrélés à de meilleure performance au test de raisonnement non verbal, de flexibilité mentale, de mémoire de travail et de vocabulaire », précisent les auteurs de l’étude.

En revanche, les scientifiques précisent qu’un effet bénéfique a été constaté avec le DHA mais pas avec l’ALA et l’EPA.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur les oméga 3.

Sources

M.F. Muldoon, C.M. Ryan, L. Sheu, J.K. Yao, S.M. Conklin, S.B. Manuck ; “Serum Phospholipid Docosahexaenonic Acid Is Associated with Cognitive Functioning during Middle Adulthood”. Journal of Nutrition

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top