La consommation de boissons sucrées augmenterait le risque d’accident vasculaire cérébral

Par Lanutrition.fr Publié le 23/04/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Boire 2 verres ou plus de boissons sucrées par jour augmenterait de 22% le risque d'AVC.

Une étude suédoise publiée dans le Journal of Nutrition (1) rapporte que la consommation de boissons sucrées telles que les sodas et les jus de fruits augmente le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC).

Un accident vasculaire cérébral se produit lorsque le flux sanguin vers le cerveau est interrompu. Il existe deux types d'AVC : les AVC ischémiques dans lesquels un caillot sanguin bouche une artère à destination du cerveau et les AVC hémorragiques, plus rares, dus à la rupture d'une artère du cerveau. En France, l'AVC est la troisième cause de décès et touche environ 130 000 personnes par an.

Dans cette étude, la consommation en boissons sucrées de 32575 femmes âgées de 49 à 83 ans et de 35884 hommes âgés de 45 à 79 ans a été évaluée par un questionnaire alimentaire. Les participants ont été classés en 5 groupes (de 0 à plus de 2 verres de 200 ml par jour). Les personnes présentant des problèmes médicaux (maladies cardiovasculaires, diabètes, cancer) ont été exclues de l'étude. Le registre suédois des patients hospitalisés et le registre suédois répertoriant les causes de décès ont permis de réunir les informations concernant les cas d'accidents cérébraux.

Les résultats collectés sur 10,3 années montrent que parmi les participants, 3510 ont été victimes d'une attaque cérébrale (1544 chez les femmes et 1966 chez les hommes) : 2588 accidents ischémiques cérébraux, 505 accidents hémorragiques et 417 accidents cérébraux non spécifiés. L'analyse statistique des résultats suggère que les personnes consommant plus de 2 verres de boissons sucrées par jour ont 22% de risque en plus d'être victime d'un AVC, notamment ischémique, que celles ne consommant qu'occasionnellement des boissons sucrées (environ 2 verres par semaine). Les auteurs n'ont pas trouvé d'association entre la consommation de boissons sucrées et les AVC hémorragiques.

Il s'agit d'une étude d'observation, qui ne permet pas d'établir une relation de cause à effet, simplement une association.

De nombreuses études mettent en avant les effets associés à la consommation élevée de boissons sucrées notamment l'augmentation de la glycémie, la prise de poids, le risque de développer un diabète de type 2, eux-mêmes associés à un risque plus élevé d'AVC ischémique.

Cette étude ne fait pas la distinction entre boissons sucrées et boissons sucrées artificiellement (à l'aspartame par exemple). Pourtant, une étude qui arrive à la même conclusion rapporte également que la consommation des boissons « light » a été associée à un risque plus élevé d'AVC (2)

Source

(1) Larsson SC, Akesson A, Wolk A. Sweetened beverage consumption is associated with increased risk of stroke in women and men. J Nutr. 2014

(2) Bernstein et al. Soda consumption and the risk of stroke in men and women. Am J Clin Nutr 2012;95:1190-9.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top