Le phosphore alimentaire : nouveau risque pour la santé ?

Par Lanutrition.fr Publié le 19/11/2013 Mis à jour le 06/02/2017

Les personnes qui consomment beaucoup de phosphore ont un risque de mortalité plus élevé.

Un taux élevé de phosphore dans le sang est associé à une mortalité plus élevée, mais on en sait encore peu sur les risques associés à la consommation de phosphore.

Dans ce but, des chercheurs ont étudié l'association entre la consommation de phosphore et la mortalité dans une cohorte prospective d’adultes américains en bonne santé (NHANES III, 1998-1994). Il s’agit d’une étude d’observation.

Les participants à l'étude étaient 9686 adultes âgés de  20 à 80 ans sans diabète, cancer ni maladie rénale ou cardiovasculaire. L'exposition au phosphore alimentaire, qui a été évalué à l'aide d’un questionnaire alimentaire, a été exprimée sous la forme de consommation absolue et de densité de phosphore (apport en phosphore divisé par la consommation d'énergie). L a mortalité cardiovasculaire et toutes causes confondues a été évaluée au 31 Décembre 2006.

Résultats :  l'apport médian de phosphore était de 1166 mg/j, la densité moyenne de phosphore de 0,58 mg/kcal (calories).

Lire aussi : Phosphore et additifs aux phosphates : la cote d’alerte est dépassée

Les personnes qui suivaient des régimes plus denses en phosphore étaient plus âgés, et menaient une vie plus saine. Après ajustement pour tenir compte des données démographiques, des facteurs de risque cardiovasculaire, de la fonction rénale et de la consommation d'énergie, une consommation de phosphore plus élevée était associée à une mortalité toutes causes plus élevée chez les personnes qui consommaient plus de 1400 mg / j. Une association similaire a été observée entre la densité élevée en phosphore et la mortalité toutes causes à un niveau de densité de phosphore supérieur à 0,35 mg/kcal. La densité de phosphore était également associée à une mortalité cardiovasculaire plus élevée.

Un apport élevé de phosphore est donc associé à une mortalité accrue dans une population occidentale en bonne santé. Or la consommation de phosphore dans les pays développés est deux à trois fois supérieure aux besoins physiologiques. Parmi les aliments les plus riches en phosphore, figurent les laitages, les sodas, certains poissons (sardines, carpe, saumon en conserve), les légumes secs, certaines noix, les céréales complètes, le son de blé et les céréales du petit déjeuner de type All-Bran de Kellogg’s.

Consultez : les aliments les plus riches en phosphore

Le phosphore en excès est soupçonné depuis quelques années de favoriser les maladies cardiovasculaires, osseuses et rénales. Les valeurs normales de phosphore sanguin sont comprises entre 2,5 et 4,5 mg/dL.

Source

Chang AR, Lazo M, Appel LJ, Gutiérrez OM, Grams ME. High dietary phosphorusintake is associated with all-cause mortality: results from NHANES III. Am J ClinNutr. 2013 Nov 13.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top