Les hommes ne pensent-ils qu'au sexe?

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 05/12/2011 Mis à jour le 10/03/2017
"Les hommes ne pensent qu'au sexe!" Les chercheurs ont voulu vérifier cette idée courante....

Pour savoir si une réalité se cache derrière l'idée que "les hommes pensent beaucoup au sexe", des chercheurs de l'Ohio aux Etats-Unis ont sorti les grands moyens! Ils ont recruté 163 femmes et 120 hommes, étudiants hétérosexuels âgés de 18 à 25 ans, un âge où l'activité sexuelle est généralement "marquée". Ils les ont ensuite soumis à des questionnaires variés sur leur vision de la sexualité et sur leurs pratiques intimes.
Ensuite ils leur ont remis un appareil de comptage et leur ont demandé de compter le nombre de fois où ils pensaient au sexe, sous toutes ses formes. Puis ils ont répété l'opération sur toutes les pensées en rapport avec la nourriture ou le sommeil, de sorte à ne pas influencer les sujets en faveur de pensées à caractère sexuel.

Après analyse des résultats, on constate que les hommes ont en moyenne 19 pensées par jour en rapport avec la sexualité contre 10 pour les femmes. Mais les hommes présentent aussi des pensées plus nombreuses tournées vers la nourriture: 18 fois contre 15 pour les femmes; ou vers le sommeil: 11 pour les hommes contre 8,5 pour les femmes.

Terri Fisher, directrice de l'étude et professeur de psychologie dans l'Ohio aux Etats-Unis explique "C'est très significatif. Cela suggère que les hommes ont plus de ce type de pensées que les femmes ou qu'ils ont plus de facilité à les identifier. C'est difficile à savoir mais ce qui est certain c'est qu'ils ne pensent pas unqiuement au sexe mais aussi à d'autres besoins biologiques."

Certaines femmes ont rapporté jusqu'à 140 pensées sur la sexualité dans la journée. "Une valeur bien supérieure à ce qu'on aurait pu prévoir. Et aucune femme n'a rapporté ne jamais penser au sexe au cours de la journée. Donc les femmes aussi pensent au sexe." déclare Terri Fisher.

Encore plus intéressant: en examinant les questionnaires présentés aux jeunes sur leur vision de la sexualité, les chercheurs ont constaté que ceux qui étaient les plus érotophiles (les plus à l'aise dans leur sexualité) étaient ceux qui avaient rapporté le plus de pensées à caractère sexuel et en particulier chez les femmes. Celles qui montraient un désir élevé d'être acceptables socialement avaient plus de chances de moins penser au sexe. Terri explique: "Les gens qui donnent toujours des réponses socialement acceptables essayent peut-être de se retenir et de contrôler l'impression qu'ils peuvent donner d'eux-mêmes. Dans ce cas nous voyons que celles qui sont plus concernés par leur image sociale ont tendance à rapporter moins de pensées à caractère sexuel et c'est parce penser au sexe ne fait pas partie des attentes typiques d'une femme."

Elle ajoute: "Il n'y a vraiment pas de bonne raison de croire que les hommes pensent beaucoup plus souvent au sexe que les femmes. Même les recherches précédentes n'avaient pas supporté l'idée que les hommes pensent au sexe toutes les 7 secondes." et: "les hommes qui pensent peu au sexe ne doivent pas se dire que c'est anormal et les femmes qui y pensent souvent ne devraient pas se dire que c'est un problème."

En conclusion: les hommes ne pensent pas qu'au sexe. les hommes pensent à manger, dormir et faire l'amour!

Référence: Fisher TD, Moore ZT, Pittenger MJ. Sex on the brain?: an examination of frequency of sexual cognitions as a function of gender, erotophilia, and social desirability. J Sex Res. 2012 Jan;49(1):69-77.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top