Les huiles végétales bonnes pour la glycémie

Par Lanutrition.fr Publié le 10/06/2013 Mis à jour le 31/03/2017
Actualité
Une étude japonaise montre qu'un régime enrichi en huiles végétales est associé à un meilleur métabolisme du glucose.

Les consommations d'acides gras polyinsaturés oméga-6 (dont l'acide linoléique) mais aussi d'acide oléique sont associées à  une moindre prévalence des anomalies du métabolimse du glucose selon une étude transversale japonaise publiée en ligne dans PLoS One. L'acide alpha-linolénique est lui aussi associée à une moindre prévalence de ces troubles, mais pas de manière significative.

L'acide linoléique se trouve dans les aliments céréaliers, les huiles de maïs, tournesol, pépins de raisin. L'acide oléique dans l'huile d'olive, l'avocat. L'acide alpha-linolénique dans les noix, les huiles de colza, cameline, lin.

Les acides gras, bien qu’indispensables à notre organisme, ne sont pas tous équivalents du point de vue de leur structure chimique et de leurs effets sur la santé. La consommation excessive de certaines graisses saturées est associé à un risque plus élevé d'obésité et de maladies cardiovasculaires. C’est pourquoi de nombreux chercheurs encouragent la consommation d’acides gras polyinsaturés, comme ceux provenant de plantes ou du poisson.

Lire : Les acides gras, c'est quoi ?

Cette nouvelle étude a inclus plus de 1000 japonais âgés de 18 à 69 ans, majoritairement des hommes. Les chercheurs ont considéré qu’une personne avait un métabolisme glucidique altéré dans les cas suivants : épisode de diabète, prise de médicaments anti-diabète, concentration élevée de glucose plasmatique à jeun ou d’hémoglobine glycosylée.

Les chercheurs ont identifié trois profils nutritionnels en fonction des lipides consommés : un régime de type « huiles végétales », un régime riche en huiles de poisson et un régime riche en viande. Le régime « huiles végétales » était associé à une fréquence réduite des problèmes de métabolisme du glucose. En conclusion, chez les adultes japonais, les acides gras provenant de plantes pourraient protéger du développement du diabète.

Cependant, il faut noter que les habitudes alimentaires de la population japonaise diffèrent de celles des Occidentaux. Les Japonais consomment plus de poissons, sources d’acides gras oméga-3. Le Japon est d’ailleurs le pays qui enregistre le plus de centenaires au monde.

Lire : L'homme et la femme les plus âgés au monde sont japonais

Source

Kurotani K, Kochi T, Nanri A, Tsuruoka H, Kuwahara K, Pham NM, Kabe I, Mizoue T. Plant oils were associated with low prevalence of impaired glucose metabolism in Japanese workers. PLoS One. 2013 May 31;8(5):e64758. doi: 10.1371/journal.pone.0064758. Print 2013.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top