Les oméga-3 pourraient aider à arrêter de fumer

Par Thierry Souccar - Journaliste et auteur scientifique, directeur de laNutrition.fr Publié le 10/11/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Des suppléments d'huile de poisson diminuent la consommation de cigarettes et le besoin de nicotine selon une petite étude israélienne.

Si vous essayez d' arrêter de fumer , peut-être pourriez vous ajouter des oméga-3 à votre régime alimentaire. Une nouvelle étude israélienne suggère qu'ils pourraient être en mesure de réduire votre besoin de nicotine.

Les oméga-3 sont une famille d’acides gras dont le chef de file est l’acide alpha-linolénique que l’on trouve naturellement dans les graines de lin, le pourpier, les noix. Il donne naissance à des dérivés à longues chaînes dont les plus connus sont l’EPA et le DHA, très présents dans les poissons gras. EPA et DHA sont disponibles sous forme de compléments alimentaires à base d’huiles de poisson ; on trouve aussi du DHA d’origine végétale.

« Les oméga-3 sont des compléments alimentaires peu coûteux et avec peu ou pas d’effets secondaires qui peuvent réduire de façon significative le besoin de tabac», dit le principal auteur de l'étude, le Dr Sharon Rabinovitz Shenkar, de l'Université de Haïfa.

L'étude comprenait 48 fumeurs âgés de 18 à 45 ans qui fumaient au moins dix cigarettes par jour. Un groupe de fumeurs a reçu un supplément d'oméga-3 pendant 30 jours, tandis que le deuxième groupe a reçu un placebo. A la fin du mois, ceux qui prenaient les suppléments ont réduit leurs cigarettes en de deux unités par jour en moyenne et fait état d'une diminution du besoin en nicotine.

L'exposition chronique à la fumée de tabac réduit le taux d'acides gras essentiels dans le cerveau, en particulier les oméga-3, selon plusieurs études expérimentales. Un déficit endommage la structure des cellules nerveuses et interrompt la neurotransmission dans les zones du cerveau associées au plaisir et à la satisfaction. Dans ce contexte, le fait dapporter les acides gras manquants au cerveau aide à faire face à la pression et au stress et diminue en retour l'envie de fumer, explique le Dr Rabinovitz Shenkar.

Les suppléments d'oméga-3 sont considérés comme sans danger pour la plupart des gens, mais les adultes ne devraient pas prendre plus de 3 grammes par jour de capsules sans la supervision d'un professionnel de la santé car ils peuvent augmenter la fluidité du sang et conduire à un risque d'hémorragie. En outre, si vous suivez certains traitements comme les anticoagulants, les médicaments contre le diabète, ou des médicaments anti-cholestérol, il faut, pour éviter toute interaction, consulter un médecin avant de prendre des suppléments d'huile de poisson.

Lire aussi le best-seller du Dr David O'Hare : Je ne veux plus fumer

Sources

S. Rabinovitz. Effects of omega-3 fatty acids on tobacco craving in cigarette smokers: A double-blind, randomized, placebo-controlled pilot study.Journal of Psychopharmacology, 2014; 28 (8): 804 DOI:10.1177/0269881114536477

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top