L’hypnose, une aide à la maîtrise du poids

Par Lanutrition.fr Publié le 09/01/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Une étude va évaluer l’apport de l’hypnose dans un régime amaigrissant.

Une étude va tester pour la première fois en France l’apport de l’hypnose dans la perte de poids. Elle est organisée par l’Arche, la structure référente de formation en hypnose éricksonienne, LaNutrition.fr et les Editions Thierry Souccar. L’étude sera supervisée par le médecin nutritionniste Arnaud Cocaul (Paris). Ce programme devrait permettre à des personnes en surpoids de travailler avec l’hypnose, l’auto-hypnose et l’EFT sur les problématiques en liens avec leur comportement alimentaires. Une partie des volontaires suivra un régime amaigrissant seul (conçu par le Dr Cocaul en collaboration avec LaNutrition.fr), l’autre (environ 100 personnes) suivra ce régime, mais recevra en plus le soutien de l’hypnose et de l’EFT (emotional freedom technique).

Cette étude fait suite à plusieurs études concluantes effectuées ces dernières décennies sur l’apport d’une technique comme l’hypnose dans le cadre de la gestion du poids. Le but est d’évaluer à la fois l’efficacité à court terme, mais également à long terme des outils psychologiques proposés.

La plupart des personnes en surpoids, lorsqu’elles veulent maigrir, commencent par changer leur alimentation, souvent en suivant un régime ou une méthode visant à limiter ce qu’elles consomment. Il s’agit là d’une réponse évidente et pleine de bon sens… Cependant, nous connaissons tous la problématique des régimes yoyo,  la difficulté éprouvée par de nombreuses personnes non seulement à atteindre leur poids de forme mais surtout à maintenir ce poids dans la durée… Nous savons tous que dans les faits  il ne s’agit pas seulement de savoir quoi manger, mais aussi de savoir agir sur soi et sur ses comportements : canaliser ses envies, ses pulsions, ses émotions, éviter de compenser un stress par de la nourriture ou bien de se récompenser par une sucrerie… et parvenir à ce résultat peut se faire à une seule condition : celle d’effectuer un travail sur nos réactions inconscientes.

L’apport de l’hypnose moderne

Si l’image de l’hypnose a beaucoup évolué ces derniers temps - principalement grâce à son introduction dans les hôpitaux et son utilisation de plus en plus courante dans l’accompagnement psychologique - son fonctionnement demeure encore assez mystérieux pour un grand nombre de personnes. Pour faire simple, l’hypnose se propose de partir d’une problématique apparente - comme peut l’être un problème de surpoids - pour agir sur les comportements qui sont à l’origine de ce problème.

Prenons un exemple : si une personne a pris l’habitude de compenser un stress régulier par un apport de sucrerie, elle ne pourra se retreindre que par un effort de volonté, qui sera une véritable lutte avec elle-même, générant ainsi de la frustration. La suite, nous la connaissons tous : la frustration crée de l’obsession et renforce l’envie…  ce qui prépare le terrain idéal pour une rechute ! Au moindre prétexte (stress supplémentaire, coup de fatigue, événement imprévu…) l’affaire est entendue : la volonté flanche et laisse libre cours à un torrent d’envies, gonflé par une longue frustration.

Dans ce cas, une personne doit commencer par apprendre à gérer son stress afin d’agir sur l’origine de sa problématique. C’est là que l’hypnose permet une réponse utile : elle va permettre d’aller décoder les fonctionnements, de comprendre ce qui empêche le stress d’être bien géré et « digéré » pour aider la partie plus inconsciente de cette personne à générer de nouvelles façon d’être, de réagir, de penser, de ressentir… et donc de ne plus être atteinte de la même façon par le stress.

Changer devient alors plus naturel. Souvent même, il ne reste que la partie plaisante du changement : ce n’est plus la frustration qui domine mais l’envie d’être bien, de prendre soin de soi. Le changement devient « normal », évident et agréable.

C'est aussi le but suivi par des approches combinées, telles celles du Dr Eric Menat et du Dr Eve Villemur avec la nutrition comportementale.

Comment agit l’hypnose ?

Les mythes ont la peau dure : quand on parle d’hypnose, nombreuses sont les personnes qui imaginent un état de sommeil passif, proche du somnambulisme. Pourtant il n’en est rien : l’hypnose n’est pas un sommeil et encore moins un état de perte de contrôle ! Il s’agit tout simplement d’un état particulier de la conscience qui permet d’explorer nos mécanismes inconscients. Quelques exercices mentaux permettent à une personne, pendant une séance guidée par un professionnel de la thérapie et de l’accompagnement, d’atteindre cet état. Une fois dans l’état hypnotique, il est possible d’atteindre la partie de nous qui gère nos routines, nos apprentissages… en brefs nos comportements et réaction apprises. Et c’est ici que tout se joue !

Même si un comportement n’est pas désiré de façon consciente, il peut avoir un but inconscient, comme dans notre exemple avec le stress. Se crée alors un conflit interne : d’un côté une personne désire changer son comportement et perdre du poids, d’un autre, à un niveau inconscient, se jeter sur la nourriture était une façon de réguler le stress… Abandonner ce comportement définitivement génère donc une résistance. Le praticien en hypnose va donc créer une véritable négociation avec la partie inconsciente de la personne qu’il accompagne pour l’aider à générer une nouvelle façon de gérer le stress, permettant ainsi à la compulsion de disparaître : elle devient un comportement inutile qui peut facilement être abandonné. Les résistances disparaissent, le changement redevient simple et accessible.

Un travail sur mesure

Evidemment, un exemple comme celui que nous avons développé ici reste très simple : pour chaque personne, les comportements ont une origine différente. C’est au praticien de trouver, par l’exploration que permet l’hypnose, le ou les facteurs qui ont déclenché les comportements négatifs et surtout la ou les solutions qui vont convenir à telle personne ou à telle autre. Même si l’hypnose est une thérapie brève et qu’en général quelques séances suffisent pour obtenir un résultat probant, il s’agit là d’un travail d’orfèvre, précis et subtile, qui demande de bien connaître les fonctionnements de l’inconscient ainsi que son langage.  Le praticien démêle progressivement les nœuds de l’inconscient, permettant à la personne accompagnée de retrouver sa liberté d’action et sa capacité à gérer simplement  ses envies et ses réactions

Mais surtout, une fois ce travail terminé, il n’est plus question de régime restrictif ! Sans compulsion, une alimentation équilibrée devient facile à suivre : pour aider son patient, un nutritionniste peut effectuer son travail dans de bonnes conditions, sans être gêné par des résistances d’ordre psychologique.

L’étude française

Ce travail innovant prend la forme dès Janvier 2012 de soirées de travail en groupe, basées sur l’apprentissage de l’auto-hypnose et de l’EFT. Un programme de 10 séances permet de travailler de façon profonde sur les réactions inconscientes, les automatismes, les envies et la gestion mentale.

Au-delà du poids, nous savons que la réussite d’un changement d’habitude passe par une cohérence personnelle, c’est ce que ces soirées sont destinées à apporter à ceux qui vont les suivre.

Des séances individuelles d’hypnose et un suivi effectué par un nutritionniste seront-elles aussi proposées, en complément,  pour les personnes atteintes d’un surpoids particulièrement conséquent.

Pour en savoir plus :

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top