Dr Eve Villemur : Les kilos, ça se passe autant dans la tête que dans l’assiette

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 05/04/2011 Mis à jour le 10/03/2017
Les Drs Eve Villemur et Eric Ménat sont médecins près de ToulouseIls ont mis au point une méthode globale d’amincissement dans leur livre "Maigrir avec la nutrition comportementale"

Dans cet entretien, ils expliquent pourquoi il est essentiel d’apprendre à gérer les émotions de la vie quotidienne pour ne plus faire le yoyo sur la balance.

LaNutrition.fr : Quand on a essayé plusieurs régimes et qu’on a toujours repris les kilos perdus, peut-on encore avoir confiance dans une méthode d’amaigrissement ?

E. Villemur : Il est naturel de douter de la réussite d’une entreprise quand on a subi plusieurs échecs : la perte de poids n’échappe pas à cette règle ; d’autant que les propositions qui fleurissent un peu partout font souvent miroiter une solution simple et rapide à un problème qui en réalité ne l’est pas. Pourtant il y a de bonnes raisons d’espérer. Les échecs des régimes sont bien souvent liés au fait que la composante psychologique et émotionnelle n’est pas prise en compte. Or ce sont bien nos émotions qui se cachent derrière nos désordres alimentaires ! Qu’il s’agisse de se faire plaisir par la nourriture ou de masquer une souffrance en mangeant pour avoir moins mal, le cœur du problème est là ; la solution est donc là également. Dans notre livre, Maigrir avec la nutrition comportementale, nous expliquons ces mécanismes et donnons des solutions concrètes pour apprendre à compenser ses émotions autrement que par la nourriture.

Est-ce que c’est à la portée de tous d’apprendre à gérer ses émotions ? Ne faut-il pas faire appel à un professionnel ?

E. Villemur : Les choses nous paraissent difficiles tant qu’on ne nous les a pas clairement expliquées. L’originalité du livre est d’aborder la question de la gestion des émotions de façon très simple et progressive, avec des exercices concrets à réaliser pas à pas. Ces techniques sont applicables par tous et sont d’une aide précieuse pour garder sa motivation intacte ; elles permettent d’éviter de compenser les colères, inquiétudes ou peines par la nourriture. C’est déjà un grand pas ! Mais elles ne remplacent pas une prise en charge globale par un thérapeute professionnel qui parfois s’avère nécessaire.

La plupart du temps les gens craquent parce que le régime est trop restrictif ou trop monotone. Comment faire pour ne pas craquer dans ce cas ?

E. Villemur : Justement, notre message c’est que l’on a le droit de craquer. Tout l’enjeu, c’est de ne pas lâcher ! Il y a plusieurs causes à la reprise de poids après un régime. Nous les envisageons minutieusement dans le livre, aussi bien les raisons qui se nichent dans l’assiette que celles qui se cachent dans la tête. Il n’est pas question de faire des « efforts sans arrêt » pour garder un poids stable mais d’apprendre à faire de plus en plus facilement les bons choix pour soi, tout en gérant les écarts inévitables. Et c’est possible !

E. Ménat : Les causes émotionnelles qui incitent à craquer sont assez nombreuses, mais il ne devrait pas y avoir de causes diététiques car c’est au patient de choisir son programme nutritionnel. Je veux dire par là que c’est à chacun de décider du style de programme et des renoncements temporaires qu’il accepte de faire par rapport à un objectif et une rapidité de perte de poids choisis en conscience. Surtout, il est important qu’en cas de baisse de motivation, on accepte de relâcher un peu le régime en attendant de retrouver une bonne dynamique et un équilibre émotionnel compatible avec la démarche d’amaigrissement. Nous expliquons cela en détail dans le livre qui propose plusieurs types d’approches diététiques évitant la monotonie, mais aussi le risque d’une diététique déséquilibrée et néfaste pour la santé.

La nutrition comportementale permet d’éviter les frustrations, c’est  ça ?

E. Villemur : Oui car ce sont les frustrations qui, à force de contraintes imposées sur le long terme, entraînent les dérapages et la reprise du poids. Les notions de choix, de plaisir, de récompense sont constamment développées dans notre approche. C’est un aspect essentiel de la nutrition comportementale.

Et quand c’est la motivation qui manque ?

E. Villemur : La motivation est effectivement l’énergie nécessaire à la réalisation d’un programme d’amaigrissement. Au début, par définition, on en a toujours, sinon on ne commencerait pas ! Le problème, c’est d’en garder sur le long terme. On pourrait comparer la perte de poids à un voyage en voiture : au début le réservoir est plein et on avance sans souci ; mais si on ne passe pas régulièrement à la pompe à essence, on finira par « tomber en rade » ! Heureusement, il y a de nombreux moyens simples de se « recharger » en motivation. Nous en exposons plusieurs dans le livre afin d’aller jusqu’au bout de la démarche.

Sur le plan nutritionnel, vous conseillez l’utilisation de compléments protéinés ? Sont-ils indispensables ?

E. Ménat : Notre programme alimentaire propose de consommer une protéine toutes les quatre heures afin d’obtenir le meilleur effet satiétogene c’est-à-dire coupe faim. En effet, il est démontré que les protéines ne font pas grossir et sont les nutriments qui permettent le mieux de contrôler l’appétit. Mais à une condition : que les aliments contiennent beaucoup de protéines et peu de graisses. Il serait trop monotone de consommer ce type d’aliments (poissons et viandes maigres) 4 fois par jour. C’est pourquoi l’utilisation des compléments protéinés est à la fois utile et souvent nécessaire.

Vendus sous forme de poudres très ordinaires, ils ont longtemps été critiqués. Et parfois avec raison car leurs qualités intrinsèques, médicales et nutritionnelles étaient parfois très contestables. Mais les choses ont bien changé ! Aujourd’hui, des compléments protéinés de qualité existent. Ils sont plus naturels que beaucoup d’aliments vendus en supermarché. Pas tous bien sûr. Mais certaines marques ont vraiment fait des efforts considérables.

Propos recueillis par LaNutrition.fr

A se procurer : Maigrir avec la nutrition comportementale (Dr Villemur/Dr Ménat)

A découvrir également

Back to top