L’obésité associée au manque de vitamine D

Par Lanutrition.fr Publié le 21/12/2010 Mis à jour le 21/11/2017
Une nouvelle étude norvégienne a mis en évidence le lien entre excès de poids et taux insuffisant de vitamine D.

Plus une personne est en surpoids, plus son taux de vitamine D est faible. C’est ce que révèle une récente étude publiée dans le Journal of Nutrition.

Afin de déterminer l’impact de l’obésité sur le taux de vitamine D active, les chercheurs norvégiens ont suivi  1779 personnes âgées en moyenne de 49 ans durant 6 ans. Pour chaque participant, l’indice de masse corporelle (IMC) ainsi que le taux de vitamine D ont été mesurés.

Résultat : la moitié des participants souffre d’obésité et pour près de 11 % des participants, il s’agit d’obésité morbide. Le taux de vitamine D active des personnes dont l’IMC est le plus élevé est réduit de 14 % par rapport à celui des personnes dont l’IMC est le plus faible.

Comment l’obésité influence-t-elle le taux de vitamine D active ? Pour les auteurs, l’excès de poids réduirait la conversion de la vitamine D inactive en vitamine D active.

Selon les scientifiques, une supplémentation en vitamine D et une augmentation de l’exposition au soleil pourraient donc être bénéfiques pour les personnes en surpoids ou obèses.

 

Journal of Nutrition, news release, Dec. 14, 2010.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top