Mangez des myrtilles pour ne pas perdre la mémoire

Par Lanutrition.fr Publié le 22/12/2010 Mis à jour le 21/11/2017
D’après une récente étude menée sur le rat, les myrtilles permettraient de ralentir voire de stopper le déclin mental au cours du vieillissement.

Le déclin de la fonction cérébrale qui survient avec l’âge pourrait bien être évité. Comment ? Grâce aux myrtilles. Selon les chercheurs de l’Université de Houston et de l’Université de Tufts, aux Etats-Unis, les flavonoïdes, des polyphénols contenus dans la myrtille, lutteraient contre le déclin mental en préservant notamment la mémoire.

Les auteurs ont évalué l’effet des myrtilles sur le déclin mental sur 344 rats âgés. Une partie des rats a été nourrie avec un régime normal, l’autre partie avec un régime riche en myrtilles, soit pendant un mois, soit pendant 2 mois. Les rats ont ensuite été soumis à des tests de mémoire.

Résultat : les rats recevant de la myrtille obtiennent de meilleurs scores que les autres aux tests de mémoire. Par ailleurs, quand les rats reçoivent le régime riche en myrtilles pendant 2 mois, les bénéfices sur la mémoire se maintiennent après l’arrêt du régime.

Pour les scientifiques, il est possible que les flavonoïdes des myrtilles exercent leurs effets sur l’apprentissage et la mémoire en augmentant le nombre de connections neuronales, en améliorant la communication cellulaire et en stimulant la régénération des neurones.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur les maladies dégénératives.

 

D.H. Malin, D.R. Lee, P. Goyarzu, Y-H. Chang, L.J. Ennis, E. Beckett, B. Shukitt-Hale, J.A. Joseph; Short-term blueberry-enriched diet prevents and reverses object recognition memory loss in aging rats. Nutrition, published online ahead of print, doi: 10.1016/j.nut.2010.05.001.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top