Moins de sel, c’est facile

Par Lanutrition.fr Publié le 17/09/2007 Mis à jour le 06/02/2017
Diminuer sa consommation de sel limite les risques d’hypertension. Mais un régime pauvre en sel n’est-il pas trop contraignant ? Pas d’après des chercheurs américains qui ont montré que la diminution des quantités de sel dans nos assiettes pouvait se faire sans frustration.

Vous êtes un accro de la salière et vous redoutez de trouver vos repas insipides en réduisant la quantité de sel dans votre assiette ? Pourtant c’est possible, et si l’on en croit les résultats d’une étude américaine, le passage à un régime moins riche en sel se fait même sans difficulté.

Le Dr Eva Obarzanek, chercheur à l’Institut de recherche national sur le cœur, le sang et les poumons (Bethesda, Maryland), dirige l'étude DASH (Dietary Appoaches to Stop Hypertension) lancée il y a quelques années pour savoir si un régime alimentaire est aussi efficace que des médicaments pour faire baisser la tension.

Les chercheurs avaient recruté 412 adultes à risque d’hypertension qu’ils avaient répartis en 2 groupes, l’un consommant un régime alimentaire normal, l’autre assigné au régime « DASH », particulièrement riche en fruits et légumes. Les participants de ces deux groupes ont été séparés en trois catégories : un groupe a consommé chaque jour 3,5 g de sel, un autre 2,3 g et le dernier 1,2 g. Le résultat avait alors été à la hauteur des espérances des chercheurs : plus les apports en sel étaient bas, plus la tension diminuait.

Les auteurs se sont alors posé la question suivante : les cobayes ont-ils eu du mal à diminuer leur consommation de sel ? Pour le savoir ils ont demandé à chacun des participants d’évaluer la contrainte que cela représentait. Verdict : moins de sel, c’est facile. « Les gens arrivent avec l’a priori qu’un régime pauvre en sel sera insipide, explique Eva Obarzanek, pourtant les patients des groupes à faible apport en sel ont jugé leur diète tout à fait acceptable. »

« Le goût pour les repas salés découle d’une habitude, ajoute l’auteur. On peut très bien se déshabituer et « désapprendre » à aimer le sel ». A apport en sel égal, les auteurs précisent que ce sont les volontaires soumis au régime DASH riche en fruits et légumes qui ont eu le plus de facilité à diminuer leurs apports en sel. Si vous souhaiter limiter le recours à la salière pour prendre soin de votre tension, profitez-en pour augmenter votre ration de fruits et légumes !

Njeri Karanja, Acceptability of Sodium-Reduced Research Diets, Including the Dietary Approaches to Stop Hypertension Diet, among Adults with Prehypertension and Stage 1 Hypertension. Journal of the American Dietetic Association Volume 107, Issue 9 September 2007 pages 1530-1538

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top