Un régime riche en protéines préviendrait l’hypertension

Par Lanutrition.fr Publié le 16/09/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Les adultes qui consomment le plus de protéines animales ou végétales réduiraient de 40 % leur risque d’hypertension.

Les régimes protéinés réduiraient le risque d’hypertension artérielle. C’est ce que suggère une étude de la Boston University School of Medicine parue dans l'American Journal of Hypertension.

L’obésité représente un facteur de risque d’hypertension artérielle, qui elle-même augmente le risque de maladies cardiovasculaires et notamment d’AVC. L’AVC étant une des principales causes de décès, en particulier chez les femmes, il pourrait être intéressant de trouver des stratégies alimentaires qui réduisent son risque.

Lire : Le potassium préviendrait l'accident vasculaire cérébral

Ici, les chercheurs ont analysé les apports protéiques d'hommes et de femmes en bonne santé qui participaient à la Framingham Offspring Study. 1361 personnes âgées de 30 à 54 ans, ne souffrant ni de maladie cardiovasculaire ni de diabète, ont participé. Leur pression artérielle a été suivie pendant 11 ans et les chercheurs disposaient d’enregistrements alimentaires sur 3 ans.

Résultats : des apports protéiques élevés étaient associés à des pressions diastoliques et systoliques plus basses. Les protéines animales comme les protéines végétales diminuaient la pression sanguine et conduisaient à des réductions significatives du risque d’hypertension (- 32 % et - 49 % respectivement). Les 33 % de personnes qui consommaient le plus de protéines avaient 40 % de risque en moins d’avoir de l’hypertension. Les effets bénéfiques des protéines étaient visibles quels que soient le sexe et le poids (normal ou surpoids). Ceux qui consommaient le plus de protéines en mangeaient environ 100 g par jour. Cela correspond par exemple à 330 g de poulet ou 380 g de truite ou 660 g de noix.

Consulter les aliments riches en protéines

Un régime hperprotéiné qui en plus était riche en fibres permettait même de réduire de 59 % le risque d’hypertension.

LaNutrition.fr propose depuis 2006 son célèbre citrate de potassium, comme moyen d'améliorer son statut en potassium et son équilibre acido-basique. Cependant, il est possible d'optimiser ces deux variables sans complément alimentaire, par la seule optimisation de l'alimentation. 

Lire : Le risque cardiovasculaire est diminué avec un régime riche en fibres

Justin R. Buendia, M. Loring Bradlee, Martha R. Singer, and Lynn L. Moore. Diets Higher in Protein Predict Lower High Blood Pressure Risk in Framingham Offspring Study Adults Am J Hypertens first published online September 6, 2014 doi:10.1093/ajh/hpu157

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top