Autisme : Faut-il éliminer le gluten ?

Par Lanutrition.fr Publié le 28/01/2016 Mis à jour le 10/03/2017
De nombreux parents rapportent que la santé de leur enfant autiste est améliorée lorsqu’ils suivent un régime sans gluten et de caséine. Que dit la science ?

Le régime sans gluten sans caséine (SGSC) est très populaire dans les familles où il y a un enfant autiste. Les parents rapportent souvent des améliorations, notamment en termes de qualité de sommeil, de comportement, de diminution des accidents et des blessures, de troubles et maladies (infections, inflammations de la peau. Beaucoup font état d'une diminution des traitements par psychotropes. 

Cependant la science reste difficile à interpréter.

Tout récemment a été conduite une petite étude américaine, qui portait sur 14 enfants autistes âgés de 3 à 5 ans. Les enfants ont suivi un régime SGSC pendant 4 à 6 semaines, puis, au cours des 12 semaines suivantes, ils ont soit consommé des repas SGSC, soit des repas classiques qui contenaient ces protéines. L'étude a été conduite en double aveugle : ni les parents, ni les chercheurs ne savaient ce que recevait chaque enfant avant la fin de l'étude. Cette étude n'a pas permis de montrer de bénéfice d'un régime SGSC sur les fonctions physiologiques, les troubles du comportement ou les symptômes de l'autisme. 

D'autres travaux, en revanche, ont trouvé des résultats positifs.

Le gluten est un ensemble de protéines (gliadine, gluténine) du blé, du seigle, de l'orge, du triticale qui peut déclencher une perméabilité intestinale, une inflammation et favoriser le passage dans la circulation d'antigènes (comme les protéines laitières).

Sur le plan biologique, une étude a montré que les enfants autistes ont plus d'anticorps anti-gliadines que les autres, alors qu'ils ne sont pas céliaques. Cela traduit une réponse immunitaire augmentée au gluten. Dans cette étude, 70% des enfants souffraient de troubles intestinauxLes enfants autistes souffriraient donc de problèmes gastro-intestinaux qui les empêcheraient d’absorber correctement certains peptides alimentaires au niveau intestinal. Ces peptides passeraient dans la circulation sanguine et seraient retrouvés en quantité importante au niveau cérébral.

LaNutrition.fr a revu les données scientifiques sur l'autisme et le régime SGSC dans cet article (réservé abonnés) et vous dit s'il est utile d'instaurer un tel régime pour un enfant autiste.

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top