Dépression : la méditation de pleine conscience aussi efficace que les médicaments

Par Juliette Pouyat Publié le 23/04/2015 Mis à jour le 10/03/2017
La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience prévient rechute et récidive aussi efficacement que les traitements antidépresseurs, chez des personnes souffrant de dépression majeure récurrente

Une nouvelle étude parue dans The Lancet compare les résultats obtenus grâce à une thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (MBCT Mindfulness Based Cognitive Therapy) et ceux obtenus par un traitement anti-dépresseur d’entretien pour réduire le risque de rechute et récidive, chez des personnes souffrant de dépression récurrente. Les résultats offrent une alternative aux malades : la thérapie MBCT prévient les rechutes et récidives de dépression de la même manière que les antidépresseurs.

Lire : la méditation de pleine conscience agit sur l'expression des gènes

La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (MBCT) a été développée pour aider les gens qui ont vécu des épisodes répétés de dépression en leur enseignant les compétences nécessaires pour reconnaitre et répondre de manière constructive aux pensées et sentiments associés à la rechute, empêchant ainsi une spirale vers le bas dans la dépression.

« Les personnes ayant des antécédents de dépression récurrente ont un risque élevée de rechute dépressive à répétition ou de récidive » expliquent les auteurs. « Poursuivre les antidépresseurs sur une période d’au moins 2 ans est actuellement le traitement recommandé, mais beaucoup de personnes sont intéressées par des alternatives aux médicaments ».

Lire : le vin, un antidépresseur?

Dans cette étude, les chercheurs ont cherché à établir si la thérapie MBCT est supérieure au traitement par antidépresseurs dans la prévention de la rechute de dépression. 424 adultes ayant subi au moins 3 épisodes de dépression majeure et sous traitement antidépresseur d’entretien ont été invités soit à se détacher lentement de leur traitement médicamenteux et suivre la thérapie MBCT, soit continuer à prendre leurs antidépresseurs.

Le groupe « MBCT » a suivi 8 séances de groupes (2h15 chacune) et une pratique quotidienne à domicile. Les participants avaient également la possibilité de suivre 4 séances de suivi sur une période de 12 mois. Le groupe « antidépresseur » a continué de prendre ses médicaments pendant 2 ans.

Au bout de 2 ans, les taux de rechute dans les 2 groupes étaient similaires (44% dans le groupe MBCT, 47% dans le groupe « antidépresseur »).

Ces résultats combinés avec ceux d’essais menés précédemment, suggèrent que la thérapie MBCT peut offrir une protection similaire contre les rechutes ou les récidives de dépression chez les personnes ayant subi de multiples épisodes dépressifs. Et ce, sans différence significative de coût. « Bien que cette étude ne montre pas que la thérapie MBCT fonctionne mieux qu’un traitement d’entretien aux antidépresseurs dans la réduction du taux de rechute, nous pensons que ces résultats offrent un nouveau choix pour des millions de personnes souffrant de dépression récurrente » disent les auteurs.

« La dépression est un trouble récurrent. Sans traitement continu, 4 personnes sur 5 souffrant de dépression rechutent à un moment donné » explique Willem Kuyken, auteur de l’étude.

« Actuellement, les traitements d’entretien par anti-dépresseurs constituent le traitement clé pour la prévention des rechutes. Ce type de traitement permet de réduire la probabilité de rechute ou récidive d’environ 65% lorsqu’ils sont pris correctement » ajoute Richard Byng, co-auteur de l’étude. « Cependant, beaucoup de personnes, pour des raisons différentes, sont incapables de suivre un traitement au long cours contre la dépression. De plus, beaucoup ne souhaitent pas prendre des médicaments pour une période indéterminée ou alors ne tolèrent pas les effets secondaires ».

La thérapie MBCT constitue un traitement prometteur, rentable et applicable à un large groupe de personnes souffrant de dépression récurrente. Elle permettrait surtout de s’affranchir de la prise de médicaments antidépresseurs sur le long terme…

Pour s'initier à la méditation, lire le guide de David O'Hare : 5 minutes le matin (Lire un extrait ICI  >>)

Source

Willem Kuyken, Rachel Hayes, Barbara Barrett, Richard Byng, Tim Dalgleish, David Kessler, Glyn Lewis, Edward Watkins, Claire Brejcha, Jessica Cardy, Aaron Causley, Suzanne Cowderoy, Alison Evans, Felix Gradinger, Surinder Kaur, Paul Lanham, Nicola Morant, Jonathan Richards, Pooja Shah, Harry Sutton, Rachael Vicary, Alice Weaver, Jenny Wilks, Matthew Williams, Rod S Taylor, Sarah Byford. Effectiveness and cost-effectiveness of mindfulness-based cognitive therapy compared with maintenance antidepressant treatment in the prevention of depressive relapse or recurrence (PREVENT): a randomised controlled trial. The Lancet, April 2015 DOI: 10.1016/S0140-6736(14)62222-4

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top