Des produits chimiques à l'origine de la maladie de Parkinson?

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 01/12/2011 Mis à jour le 10/03/2017
Certains solvants augmenteraient fortement le risque de maladie de Parkinson.

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative qui touche généralement les adultes à partir de 50 ans et dans laquelle on constate l'apparition progressive de troubles moteurs, de tremblements et de symptômes variés: dépression, incontinence, etc.

Les causes de cette maladie semblent multiples et mal connues. En 2009, des chercheurs de l'INSERM avaient montré que l'exposition aux pesticides multiplie par 2 le risque de développer la maladie. Cette fois des chercheurs Américains ont voulu vérifier si certaines hypothèses impliquant des solvants chimiques étaient fondées.

Ils ont repéré 6 produits chimiques suspects dans la littérature médicale: n-hexane, xylène, toluène, CCl4 (tétrachlorure de carbone), TCE (trichloroéthylène) et PERC (perchloroéthylène). Pour mettre en évidence un éventuel lien, ils ont suivi des jumeaux dont l'un des deux était touché par la maladie de Parkinson et ont observé les différences d'exposition à ces substances dans l'environnement.

Résultat: l'exposition au TCE multiplie le risque de développer la maladie de Parkinson par 6! Une différence colossale. Le PERC et le CCl4 semblent également augmenter légèrement le risque. Les autres produits ne montrent pas de différence significative.

Samuel Goldman, le directeur de l'étude nous apporte quelques précisions: "cette étude a examiné l'exposition occasionnelle mais les solvants en question sont omniprésents dans notre environnement." Il ajoute "notre étude et les études pilotes précédentes montrent toutes qu'il y a un décalage d'au moins 40 ans entre le début de l'exposition et l'apparition de la maladie. Cela nous laisse une opportunité pour essayer de ralentir l'apparition des symptômes."

L'exposition au TCE, au PERC ou au CCl4 est fréquente car ces produits sont utilisés pour le nettoyage à sec des vêtements, les adhésifs, la peinture ou les nettoyants pour moquette. Le TCE s'accumule dans l'environnement et est également un polluant des nappes phréatiques et par la même peut se retrouver dans l'eau potable. Aux Etats-Unis, ce problème concernerait 30% des sources d'eau potable.

Référence: Goldman SM, Quinlan PJ, Ross GW, Marras C, Meng C, Bhudhikanok GS, Comyns K, Korell M, Chade AR, Kasten M, Priestley B, Chou KL, Fernandez HH, Cambi F, Langston JW, Tanner CM. Solvent exposures and parkinson disease risk in twins. Ann Neurol. 2011 Nov 14. doi: 10.1002/ana.22629.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top