La vitamine D, élixir de jeunesse pour personnes âgées ?

Par Lanutrition.fr Publié le 18/10/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Chez les personnes âgées fragiles, un déficit en vitamine D est associé à une faible masse musculaire et des performances physiques réduites.

La vitamine D semble favoriser la masse musculaire et les performances physiques des personnes âgées fragiles. Une étude néerlandaise en fait la démonstration dans European Journal of Clinical Nutrition.

La fragilité est un syndrome touchant les personnes âgées, caractérisé par une diminution des réserves et de la résistance au stress. Chez les personnes âgées fragiles, le risque de chutes, d’incapacité et de placement en institut est augmenté. Le syndrome de fragilité s’accompagne d’une sarcopénie : une perte progressive de la masse musculaire et de la performance physique.

Dans cette étude, les chercheurs ont voulu savoir si la déficience en vitamine D jouait un rôle dans la fragilité. 127 personnes âgées fragiles ou pré-fragiles, âgées de plus de 65 ans, ont participé aux travaux. Pour les recruter, les chercheurs se sont servi des 5 critères définissant la fragilité : perte de poids involontaire, vitesse de marche lente, faible endurance, fatigue et activités physiques réduites. Une personne est considérée comme fragile lorsqu’elle remplit 3 critères, et pré-fragile pour 1 ou 2 critères.

Résultats : Les sujets sélectionnés avaient un faible niveau de performance physique. 53 % des participants avaient des concentrations de vitamine D dans le sang inférieures à 50 nmol/L, ce qui est très peu. En général, on considère qu’une concentration de 75 nmol/L est souhaitable.

Lire : Combien de vitamine D ? Controverse sur le niveau optimal

Ceux qui avaient des niveaux de vitamine D supérieurs étaient plus jeunes et plus actifs physiquement : chez eux, la marche et le temps mis à se lever d’une chaise étaient plus rapides. Après avoir ajusté les résultats en fonction de différents facteurs, la vitamine D restait associée à la masse musculaire et à la performance physique. Du point de vue moléculaire, le récepteur de la vitamine D qui est présent sur les muscles joue un rôle important dans le renouvellement des protéines. L’activation de ce récepteur pourrait donc stimuler la fabrication de protéines musculaires, et prévenir l'atrophie des muscles.

Notons aussi que dans cette étude les échantillons sanguins ont été récoltés en été. Par conséquent, comme la vitamine D est fabriquée par l'organisme lorsqu'il est exposé au soleil, on peut s’attendre à des niveaux de vitamine D encore plus faibles en hiver…

94 % des personnes étudiées prenaient moins de 10 µg/jour (400 UI) de vitamine D. Or, dans cette étude, il n’y avait pas d’association entre les prises de vitamine D et les niveaux sanguins de vitamine. Ceci est vraisemblablement dû à la faible quantité de vitamine D absorbée. Aux Pays-Bas, l'ajout de vitamine D dans les aliments est peu pratiqué, d'où la pauvreté des apports alimentaires en vitamine D. De toute façon, les quantités de vitamine D que l'on trouve dans les aliments enrichis, y compris en France, sont trop bas pour avoir un effet significatif sur la vitamine D plasmatique - contrairement àce que prétendent les fabricants.

Il est très important pour les personnes âgées de conserver une masse musculaire adéquate, de l'équilibre et de la vigueur, car c'est une protection contre le risque de chute et de fracture.

En conclusion, chez les personnes âgées fragiles, il existe une nécessité accrue de complémentation en vitamine D. La fabrication de vitamine D par l’organisme diminue avec l’âge et ces personnes qui font peu d’activités en extérieur sont insuffisamment exposées au soleil. Ceci rejoint l’avis du Pr Rheinhold Vieth sur la nécessité d'une complémentation.

Lire l'interview de Rheinhold Vieth

Compléments alimentaires de vitamine D3 sélectionnés par LaNutrition.fr : Vitamine D3++ huile végétale (D.Plantes) et Vitamine D3++ en emulsion 400 UI (D.Plantes)

Source

Tieland M, Brouwer-Brolsma EM, Nienaber-Rousseau C, van Loon LJ, De Groot LC. Low vitamin D status is associated with reduced muscle mass and impaired physical performance in frail elderly people. Eur J Clin Nutr. 2013 Oct;67(10):1050-5.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top