Le végétarisme, un régime anti-cancer ?

Par Lanutrition.fr Publié le 26/11/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Les régimes végétariens ou végétaliens diminueraient le risque de cancer.

Le cancer et les maladies cardiovasculaires représentent les deux premières causes de mortalité dans les pays riches. L'impact d'un aliment en particulier sur le risque de cancer est souvent difficile à déterminer car on consomme plus souvent un ensemble de composés au sein d'un régime alimentaire. Une nouvelle étude a donc voulu déterminer l'impact d'un régime semi-végétarien, pesco-végétarien, ovo-lacto-végétarien ou végétalien sur le risque de cancer comparativement à un régime omnivore.

Différents types de végétarisme

Il existe différents types de végétarisme. On distingue principalement :

  • Le lacto-végétarisme : aucune consommation de chair animale mais les produits laitiers sont autorisés
  • L'ovo-lacto-végétarisme : aucune consommation de chair animale mais les produits laitiers et les oeufs sont autorisés
  • Le pesco-végétarisme : aucune consommation de chair animale mais la consommation de poissons est occasionnelle
  • Le semi-végétarisme : aucune consommation de chair animale sauf de manière occasionnelle
  • Le végétalisme : aucune consommation de chair animale ou de produits dérivés (ni oeufs ni produits laitiers)

Les résultats des chercheurs s'appuient sur l'analyse des habitudes alimentaires de plus de 69 000 adventistes Américains, un mouvement Chrétien, suivis depuis 2002. Jusqu'en 2011, 2 939 cas de cancers avaient été diagnostiqués.

Comparativement aux personnes qui suivent un régime omnivore celles qui ont adopté un régime végétarien ont 16% moins de risque de développer un cancer, tous types de végétarisme confondus. La protection semble accrue pour les femmes avec une diminution du risque pouvant atteindre 34%. Plus spécifiquement, un régime ovo-lacto-végétarien semble particulièrement protecteur face aux cancers gastro-intestinaux (25% moins de risque). Ces résultats confirment donc de précédentes études.

A lire également sur ce thème : La viande rouge mauvaise pour la santé et la planète

Référence

Tantamango-Bartley Y, Jaceldo-Siegl K, Fan J, Fraser G. VEGETARIAN DIETS AND THE INCIDENCE OF CANCER IN A LOW-RISK POPULATION. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2012 Nov 20.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top