Les acides gras trans augmentent le risque d'infarctus

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 04/12/2009 Mis à jour le 06/02/2017
Une consommation élevée d'acide gras trans augmente le risque d'infarctus chez les femmes qui souffrent déjà d'une maladie cardiovasculaire.

Les acides gras trans peuvent-ils favoriser le risque d'infarctus ? Oui, répondent des chercheurs américains, surtout chez les femmes qui souffrent déjà d'une maladie cardiovasculaire.

Les chercheurs de l'école de santé publique d'Harvard (Etats-Unis) ont suivi 87.000 femmes pendant plus de 26 ans. Ils se sont alors aperçus que, parmi les femmes qui avaient déjà des problèmes de santé cardiovasculaires, celles qui consommaient le plus d'acides gras trans voyaient leur risque d'infarctus multiplié par trois.

Explication : les acides gras trans augmenteraient le risque de troubles du rythme cardiaque, un facteur favorisant le risque d'infarctus.

Ces acides gras trans, produits lors de l'hydrogénation des graisses végétales, sont présents dans de nombreux produits industriels.



Pour en savoir plus, lisez l'article Acides gras trans, comment les éviter



Intake of total trans, trans-18:1, and trans-18:2 fatty acids and risk of sudden cardiac death in women. Chiuve SE, Rimm EB, Manson JE, Whang W, Mozaffarian D, Stampfer MJ, Willett WC, Albert CM. Am Heart J. 2009 Nov;158(5):761-7. Epub 2009 Sep 22.


La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top