Les graisses saturées pourraient diminuer la fertilité

Par Lanutrition.fr Publié le 14/03/2012 Mis à jour le 10/03/2017
Manger trop de graisses saturées diminuerait la qualité du sperme.A l'inverse, plus d'oméga-3 serait bénéfique.

Des chercheurs Américains ont examiné le lien entre les graisses alimentaires et la fertilité. Pour cela ils ont recruté 99 hommes âgés en moyenne de 36,4 ans qu'ils ont suivi entre décembre 2006 et août 2010. Au cours de cette période les chercheurs ont noté leurs habitudes alimentaires et leur ont fait des analyses de sperme.

Les participants ont ensuite été classés en trois groupes selon leur consommation de graisses alimentaires. Le groupe qui consommait le plus de graisses (tous types confondus) a vu sa quantité de sperme diminuer de 43% et sa concentration diminuer de 38% par rapport au groupe qui consommait le moins de graisses.

Dans une deuxième analyse les chercheurs ont constaté que le type de graisses consommé influençait les résultats : la consommation de graisses saturées (retrouvées dans les viandes, fromages, charcuteries ou produits industriels) expliquait à elle seule les résultats obtenus. A l'inverse une consommation plus importante d'oméga-3 augmente la qualité du sperme avec des spermatozoïdes mieux formés.

Le professeur Attaman déclare : "L'importance de l'association est spectaculaire et supporte l'idée qu'il faille limiter l'apport en graisses saturées pour être en bonne santé compte tenu de leurs autres liens avec les maladies cardiovasculaires." Mais il s'empresse aussi de préciser que son étude possède des limitations et qu'un lien de cause à effet n'est pas encore prouvé, il ne s'agit ici que d'une relation statistique mais leur étude est la plus grande jamais faite sur le sujet. De nouvelles recherches sont donc attendues pour pouvoir définitivement répondre à cette question.

En attendant, il reste clair qu'un régime riche en oméga-3 comme le régime médittéranéen est bon pour la santé et protecteur au niveau cardiovasculaire.
Retrouvez notre article : 4 clefs pour un risque d’infarctus proche de zéro

Pour aller plus loin, lire : La diététique de la fertilité - (Laëtitia agullo)

 

Référence : Jill A. Attaman, Thomas L. Toth, Jeremy Furtado, Hannia Campos, Russ Hauser, Jorge. E. Chavarro. Dietary fat and semen quality among men attending a fertility clinic Hum. Reprod. first published online March 13, 2012.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top