Les sodas associés à des problèmes comportementaux chez les enfants

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 26/08/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Les enfants qui boivent des sodas au moins quatre fois par jour ont deux fois plus de risque de comportements agressifs que ceux qui n’en consomment pas.

Chez les adolescents, il avait déjà été prouvé que la consommation de sodas était associée à des comportements agressifs, de la dépression et des pensées suicidaires. Mais qu’en est-il chez les jeunes enfants ? Une nouvelle étude à paraître dans Journal of Pediatrics montre l'existence de problèmes comportementaux chez les enfants consommant des sodas.

Les américains sont les plus gros consommateurs de sodas par habitant au monde. Cette consommation touche aussi de jeunes enfants. Les sodas peuvent contenir de l’eau riche en carbonates, du sucre, de l’aspartame, des acides citrique ou phosphorique, et de la caféine. Certains de ces ingrédients peuvent affecter le comportement. Ainsi, la caféine maintient éveillé, accentue la nervosité, favorise l’impulsivité et la prise de risque chez les enfants et les adolescents.

Consulter notre dossier sur les sodas

Des chercheurs américains ont voulu savoir si la consommation de ce type de boissons chez les jeunes enfants pouvait avoir des conséquences sur leur comportement. Pour cela, ils ont utilisé la cohorte « Fragile Families and Child Wellbeing Study », qui suit des mère et leurs enfants dans 20 villes américaines. Près de 3 000 enfants âgés de 5 ans, dont 52 % de garçons, ont participé à cette étude.

Les chercheurs ont demandé aux mères combien de fois par jour leurs enfants buvaient des sodas, des jus de fruits, mangeaient des bonbons, et le temps qu’ils passaient devant la télévision. Elles ont aussi rempli un questionnaire sur le comportement de leur enfant et un autre pour détecter des signes de dépression maternelle. Elles devaient aussi signaler les problèmes de violence conjugale et d’incarcération paternelle.

Lire : Les aliments à index glycémique élevé se comporteraient comme des drogues

Résultats : 43 % des enfants consommaient des sodas au moins une fois par jour et 4 % au moins 4 fois par jour. L’agressivité, le repli sur soi et les problèmes d’attention étaient tous associés avec la consommation de sodas. Comme les problèmes comportementaux peuvent être liésau contexte familial, les chercheurs ont ajusté les résultats en fonction de différents facteurs : niveau d’éducation des mères, suspicion de dépression maternelle, violence conjugale, incarcération des pères... Même après ces ajustements, la consommation de sodas restait associée à un comportement agressif. De même, lorsque les résultats étaient ajustés en fonction de la consommation de jus de fruits ou de bonbons, du temps passé devant la télévision, les résultats variaient peu.

Les enfants qui buvaient des sodas au moins quatre fois par jour étaient plus souvent agressifs : par rapport à ceux qui ne buvaient pas de sodas, ils étaient au moins deux fois plus susceptibles de détruire des objets appartenant à d’autres, de se battre ou d’attaquer d’autres personnes.

Lire : Boire une canette de soda par jour augmente de 22 % votre risque de diabète

Par conséquent, une consommation élevée de soda est déconseillée chez les jeunes enfants. Celle-ci peut aussi affecter les taux de glucose dans le sang. Chez les adultes, il a été montré que la consommation de sodas augmente le risque de diabète.

Pour aller plus loin, lire : Le bon choix pour vos enfants (Collectif LaNutrition.fr) (lire un extrait ICI  >>)

Source

Suglia SF, Solnick S, Hemenway D. Soft Drinks Consumption Is Associated with Behavior Problems in 5-Year-Olds. J Pediatr. 2013 Aug 19. pii: S0022-3476(13)00736-1. doi: 10.1016/j.jpeds.2013.06.023.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRISTORE, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top