Les statines font grossir et augmentent le risque de diabète

Par Lanutrition.fr Publié le 25/09/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Le mécanisme d’action des statines conduirait à une petite prise de poids et une augmentation du risque de diabète de type 2.

Les statines, médicaments anti-cholestérol largement prescrits dans le monde, ne sont pas sans effets secondaires, le plus répandu étant les atteintes et douleurs musculaires… Dans une étude parue dans Lancet Medical Journal portant sur près de 130000 patients, des chercheurs britanniques ont trouvé une augmentation de 12 % du risque de diabète de type 2 et une prise de poids modeste sur 4 ans par rapport à une population ne prenant pas ces médicaments. Ils confirment ainsi les résultats d'autres études.

L’effet des statines sur le contrôle de la glycémie intéresse particulièrement les scientifiques. Pour expliquer une augmentation du risque de diabète liée aux statines, une hypothèse est que les patients qui prennent des statines adoptent un style de vie moins sain que ceux qui n’en prennent pas.

Lire : Les hommes sous statines feraient moins d'exercice

Dans cet article, les chercheurs ont étudié une protéine cible des statine : l’enzyme HMG-coenzyme A réductase (HMGCR). En inhibant cette enzyme, les statines ont pour effet d'augmenter la capture du cholestérol LDL (le "mauvais cholestrol") par le foie, d'où la diminution du taux de cholestérol. L'objectif était de savoir si l'inhibition de cette enzyme était responsable de l’augmentation du risque de diabète des patients prenant des statines.

Les scientifiques ont analysé les données génétiques de 220000 personnes et ont observé qu’un allèle particulier de l’enzyme était associé avec un niveau moins élevé de cholestérol LDL (-0,06 mmol/l), un poids corporel plus élevé (0,3 kg) et un tour de taille plus élevé (0,32 cm). Cet allèle était associé à un risque plus élevé de diabète de type 2. Or l’augmentation du poids joue un rôle dans le développement du diabète de type 2.

Lire : Contre le diabète, essayez un de ces 4 régimes

En parallèle, les chercheurs ont étudié les données de 129170 patients qui participaient à des essais cliniques sur les statines. Ils ont constaté que les statines ont réduit le cholestérol LDL de 0,92 mmol/L à 1 an de suivi. Les patients prenant des statines ont eu une augmentation de 12 % de leur risque de diabète de type 2 sur une période de 4 ans et ont gagné en moyenne 240 g. Pour les auteurs, l’augmentation du risque de diabète de type 2 lié à la prise de statines s’expliquerait en partie par l’inhibition de l’enzyme HMGCR. D’après Daniel Swerdlow, principal auteur de l’article, les « résultats indiquent que la prise de poids et le risque de diabète observés dans l’analyse provenant d’essais cliniques sont liés au mécanisme d’action connu des statines plutôt qu’à un autre effet fortuit. »

Le plus inquiétant est que ces médicaments sont prescrits de façon quasi-systématique aux diabétiques pour dit-on, prévenir les complications cardiovasculaires, ce qu'aucune étude n'a montré.

D'une manière générale, les maladies cardiovasculaires sont des maladies du mode de vie qui devraient être traitées par des changements de mode de vie (alimentation saine, exercice,relaxation, relations sociales) plutôt que par des médicaments aux nombreux effets secondaires, et dont les bénéfices tardent à être démontrés.

Lire : Un extrait de "Prévenir l'infarctus", du Dr Michel de Lorgeril

Daniel I Swerdlow et coll. HMG-coenzyme A reductase inhibition, type 2 diabetes, and bodyweight: evidence from genetic analysis and randomised trials. The Lancet, 24 septembre 2014. doi:10.1016/S0140-6736(14)61183-1

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top