L’excès d’antibiotiques fait grossir les enfants

Par Lanutrition.fr Publié le 22/10/2015 Mis à jour le 10/03/2017
Le risque de surpoids apparaîtrait au-delà de 7 prescriptions d'antibiotiques pendant l'enfance.

Les enfants qui ont pris régulièrement des antibiotiques gagnent du poids plus rapidement que ceux qui n’ont jamais pris ces médicaments, selon une nouvelle étude qui suggère que les antibiotiques donnés pendant l’enfance peuvent avoir un effet durable sur le poids corporel et ce, jusqu’à l’âge adulte.

L’étude publiée dans l’International Journal of Obesity a examiné les dossiers médicaux de 163820 enfants américains âgés de 3 à 18 ans et relevé les prescriptions d’antibiotiques, le poids corporel et la taille. Ces données couvrent la période allant de 2000 à 2012, et montrent qu’un enfant sur cinq a reçu des antibiotiques à 7 reprises ou plus. A l’âge de 15 ans, ces enfants pesaient en moyenne 1,5 kg de plus que les enfants qui n’avaient pas reçu d’antibiotiques.

« Les antibiotiques contribuent au gain de poids à tous les âges, mais cette contribution est plus forte quand on prend de l’âge, » explique le Docteur Brian Schwartz, premier auteur de cette étude et professeur à l’Ecole de santé publique de Johns Hopkins (Baltimore).

Les scientifiques savent depuis des années que les antibiotiques font grossir le bétail et les volailles, ce qui explique que les éleveurs les ajoutent à petite dose dans l’alimentation des animaux.

Il est possible que les antibiotiques, en détruisant les bonnes bactéries intestinales (le microbiome), entraînent des changements permanents dans cette flore bactérienne, qui modifient la manière dont les aliments sont absorbés et la quantité de calories libérée à cette occasion.

Lire : 34 bactéries intestinales qui vous veulent du bien

En juillet 2015, une étude sur 10000 petits Danois a montré que les mères qui avaient pris des antibiotiques pendant la grossesse, avaient plus de risque d’avoir un enfant en surpoids ou obèses. D'autres travaux, en Grande-Bretagne, suggèrent que la prescription d'antibiotiques entre 0 et 6 mois augmente le risque de surpoids.

Cette nouvelle étude ne signifie pas que les parents ne doivent plus donner d’antibiotiques à leurs enfants. Certaines maladies potentiellement graves ne peuvent être contrôlées que par ces médicaments. Mais il arrive que les parents exercent une pression inappropriée auprès du médecin pour qu’il prescrive des antibiotiques alors qu’ils sont inutiles, tout comme certains médecins donnent spontanément ces médicaments pour combattre des otites ou des maladies virales, ce qui n’a pas d’intérêt.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top