Noix, noisettes, amandes, pistaches, aliments anticancer ?

Par Lanutrition.fr Publié le 07/02/2017 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
Noix, noisettes, amandes, pistaches inhibent la croissance de cellules cancéreuses du côlon en activant les mécanismes de protection de l’organisme.

« Depuis longtemps, nous savons que les noix sont riches en substances bonnes pour le cœur et le système cardiovasculaire, ou qui protègent contre le surpoids ou le développement du diabète », explique le Dr Wiebke Schlörmann, l’un des auteurs de cette étude. « Certaines études ont également indiqué un effet protecteur contre le cancer du côlon. Ce que nous ne savions pas, c’est comment les noix pourraient agir sur le cancer." 

Le Dr Schlörmann et ses collègues du Département de Toxicologie Nutritionnelle de l'Université de Iéna sont maintenant en mesure d’apporter des réponses plus précises à cette question. Dans article paru dans la revue Molecular Carcinogenesis, ils présentent les résultats d'une étude récente qui met en lumière les mécanismes moléculaires de cet effet protecteur.

Selon cette étude, les noix ont un effet positif sur la santé, parce qu’elles activent entre autres les défenses naturelles du corps pour détoxifier des particules toxiques apparentées aux radicaux libres, appelées « espèces réactives de l'oxygène » ou ROS. 

Lire : Les deux faces de l'oxygène

Ces particules sont issues du rayonnement ultraviolet, du rayonnement ionisant, de l’exposition à des pesticides ou des polluants, voire du métabolisme lui-même de l’organisme. Elles peuvent causer des dommages à l'ADN (support du code génétique), ce qui conduit au développement du cancer. « Le corps possède toute une série de mécanismes de protection pour neutraliser les ROS », explique le Dr Schlörmann. Ces mécanismes sont stimulés par les noix et les substances qu’elles contiennent.

Les chercheurs ont étudié l'effet de cinq types de noix : noix de macadamia, noisettes, noix de Grenoble, amandes et pistaches. Les noix ont été artificiellement « digérées » dans des tubes à essai et les produits de cette digestion cellulaires ont ensuite été testés sur des cellules. Les chercheurs ont établi que l'activité de 2 enzymes antioxydantes protectrices, la catalase et la superoxyde dismutase augmente dans les cellules qui sont traitées. En outre, les produits de digestion induisent ce qu'on appelle la mort cellulaire programmée dans les cellules cancéreuses traitées, ce qui conduit à leur disparition.

« Nous avons observé cet effet avec tous les types de noix étudiés », note le professeur Michael Glei, qui a dirigé l'étude. Les chercheurs veulent dorénavant savoir si cet effet protecteur subsiste lorsqu’on fait griller ces aliments. 

LaNutrition.fr conseille de consommer quotidiennement des noix, mais de limiter la consommation de celles qui sont grillées et/ou salées. 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top