Sclérose en plaques : un traitement naturel fait mieux qu'un médicament

Par Lanutrition.fr Publié le 02/08/2012 Mis à jour le 10/03/2017
L'interféron-béta, utilisé pour diminuer le risque de rechutes dans la sclérose en plaques ne serait pas plus utile qu'une supplémentation en vitamine.

L'interféron béta est un des traitements les plus utilisés pour diminuer le risque de rechutes dans la sclérose en plaques. Parallèlement, depuis plusieurs années, des recherches ont mis en évidence qu'un bon statut en vitamine D diminuait également le risque de rechutes. Y aurait-il un lien entre ces deux évènements ?

C'est ce que des chercheurs ont voulu vérifier dans une étude portant sur 178 malades en Tasmanie du Sud (Australie). Ils ont pu montrer que ceux qui recevaient l'interféron étaient aussi ceux qui avaient les taux les plus élevés de vitamine D dans le sang. En comparant les expositions au soleil (la source majeure de vitamine D) entre le groupe traité et le groupe non traité, ils ont constaté que l'utilisation de l'interféron multipliait par 3 la production de vitamine D dans la peau en cas d'exposition au soleil. En revanche ceux qui recevaient l'interféron mais qui ne se sont pas exposés au soleil n'ont pas produit plus de vitamine D et leur risque de rechutes n'a pas diminué.

Ces résultats suggèrent fortement qu'une bonne partie de l'efficacité de l'interféron béta est provoquée par un changement du métabolisme de la vitamine D. Les chercheurs conseillent donc aux personnes utilisant ce médicament de s'exposer au soleil régulièrement, en particulier si vous suivez nos conseils d'exposition pour éviter les risques de cancer de la peau.

S'il était confirmé que l'efficacité de l'interféron béta provienne bien d'une augmentation du taux de vitamine D dans le sang, cela représenterait alors un coup dur pour l'industrie pharmaceutique. En effet, l'interféron béta possède des effets secondaires qui peuvent être importants alors que la vitamine D n'a pas d'effets secondaires aux doses naturelles.

Pour en savoir plus, lire : Vaincre la sclérose en plaques de Julien Venesson (lire un extrait ICI  >>)

Référence

Stewart N, et al. Interferon-β and serum 25-hydroxyvitamin D interact to modulate relapse risk in MS. Neurology. June 2012.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top