Un peu d’alcool protège le système cardiovasculaire

Par Lanutrition.fr Publié le 12/04/2011 Mis à jour le 21/11/2017
Une étude publiée dans le British Medical Journal confirme les bénéfices d’une consommation modérée d’alcool sur la santé cardiovasculaire.

Un à deux verres d’alcool par jour, mais pas plus. Voilà ce qui ressort de l’étude menée par les chercheurs de l’Université de Calgary. Les personnes qui consomment de l’alcool de façon modérée auraient moins de risques d’être touchées par une maladie cardiovasculaire et d’en mourir que les celles qui n’en consomment pas.

Les auteurs ont passé en revue 84 études évaluant l’effet de la consommation d’alcool sur les maladies cardiovasculaires.

Résultats : la mortalité cardiovasculaire des personnes qui consomment 1 à 2 verres d’alcool par jour est réduite de 25 % par rapport à celle des personnes qui n’en consomment pas. Une consommation modérée d’alcool entraîne en particulier une diminution de 29 % du risque de maladie coronarienne ainsi qu’une diminution de 25 % du risque d’en décéder (suite à un infarctus du myocarde par exemple).

Ces conclusions viennent s’ajouter à la liste des arguments en faveur du rôle bénéfique d’une consommation légère à modérée d’alcool sur la santé cardiovasculaire. Rappelons toutefois qu’une consommation excessive est néfaste pour la santé et augmente notamment le risque de développer certains cancers.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur les maladies cardiovasculaires.

Référence :

Paul E Ronksley, Susan E Brien, Barbara J Turner, Kenneth J Mukamal, William A Ghali; Association of alcohol consumption with selected cardiovascular disease outcomes: a systematic review and meta-analysis. BMJ 2011; 342:d671 doi: 10.1136/bmj.d671 (Published 22 February 2011)

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top