Arrêtons de vieillir

Par Lanutrition.fr Publié le 29/01/2007 Mis à jour le 21/11/2017
Arrêtons de vieillir, le premier ouvrage de ThierrySouccar Editions, est une "somme". "Mais une somme pas assomante du tout qui fourmille d'informations inédites, indispensables pour celles et ceux qui veulent faire reculer les effets du vieillissement" (Dr Dalle, Président de l'association française d'Anti-Aging). Découvrez en exclusivité le livre de Pierre Boutron, chercheur au CNRS.

LE LIVRE

À la question peut-on repousser les limites de la vie, Pierre Boutron, chercheur au CNRS, répond sans détour : oui. Puisqu’il existe dans la nature des espèces vivantes qui échappent au vieillissement, rien n’interdit que nous puissions infléchir ce processus et dépasser notre limite de longévité. Une fois présentés les principaux mécanismes du vieillissement, l’auteur explique comment en modifier le cours.

Ce que l’on peut faire maintenant

Les études scientifiques le montrent : le moyen le plus sûr d’allonger sa vie c’est de compléter son alimentation par des suppléments d’anti-âges. Lesquels ? A quelle dose ? Avec une grande rigueur, Pierre Boutron a sélectionné ceux qui ont montré une réelle efficacité et propose pour chacun un dosage optimum.

Ce que l’on pourra faire demain

« Gagner quelques années d’espérance de vie, ce n’est pas suffisant », plaide l’auteur. C’est l’immortalité qu’il faut souhaiter et là encore il donne des pistes : manipuler nos gènes, percer le secret des cellules cancéreuses pour rendre nos propres cellules immortelles… autant de défis scientifiques qu’il faudrait explorer au plus vite pour échapper au néant.

L’AUTEUR

Pierre Boutron (lire interview), polytechnicien, biologiste, chercheur CNRS, milite en faveur de la recherche sur l'immortalité. Spécialiste de cryobiologie, il a notamment mis au point le cryoprotecteur actuellement utilisé en France pour la conservation des embryons.

LE SOMMAIRE

Première partie : Pourquoi nous vieillissons

Le vieillissement dû à des erreurs

Le vieillissement programmé

Deuxième partie : Comment freiner le vieillissement et allonger la vie maintenant

Pourquoi on peut espérer prolonger sa vie en prenant des anti-âges

Les antioxydants au banc d’essai

Les hormones au banc d’essai

Un produit contre la glycation : la carnosine

Les micronutriments qui peuvent manquer avec l’âge

Faut-il se supplémenter oui ou non ?

Mon programme anti-âge

Mon point de vue sur la restriction calorique

Le régime crétois, un régime anti-âge ?

Troisième partie : Le vieillissement dans la nature et l’influence des gènes

Des longévités très différentes

La théorie évolutionniste et les différentes façons de vieillir

Quelle est l’influence des gènes ?

Pourquoi les cellules cancéreuses sont immortelles

Quatrième partie : Que pourrait-on faire dans le futur ?

Poursuivre la recherche sur les anti-âges

Manipuler nos gènes

Percer le secret des cellules cancéreuses

Remettre nos horloges à zéro

Se faire cryopréserver en attendant l’immortalité

Cinquième partie : Pourquoi ne vouloir jamais mourir

Immortalistes contre mortalistes

La surpopulation : un réel problème

Quel serait notre bonheur ?

L’immortalité va-t-elle à l’encontre de l’évolution ?

Conclusion

Notes et références

UN EXTRAIT CHOISI

Nous avons passé en revue les principales théories du vieillissement, ainsi que les différentes façons de vieillir observées dans la nature, et les longévités de différentes espèces. L’absence de vieillissement et l’immortalité semblent déjà exister dans la nature. Ceci suggère qu’aucune loi physique ne s’y oppose. Rien n’interdit que nous puissions par étapes dépasser de plus en plus la limite de longévité imposée par la nature, puis un jour échapper complètement au vieillissement et à une mort inéluctable.

(…) On peut freiner le vieillissement (sans dépasser les limites de longévité imposées par la nature) par des régimes appropriés. Certains, comme les auteurs de l’étude SUVIMAX, prétendent qu’on ne peut pas mieux lutter contre le vieillissement que par une alimentation optimisée. Je suis en complet désaccord avec cette opinion très pessimiste. Celle-ci est sans doute inspirée par une peur d’aller contre la nature. Il y a en effet des gens qui préfèrent mourir plutôt que de s’opposer à l’ordre naturel !

Mais il ne suffit pas d’être en désaccord pour des raisons philosophiques. Il faut par l’expérience vérifier si oui ou non on peut faire mieux qu’avec le meilleur régime possible, et ainsi dépasser les limites naturelles.

Les diverses études que j’ai rapportées dans ce livre permettent de proposer des doses optimales des divers anti-âges, ou du moins des intervalles de doses qui semblent particulièrement favorables. Ces doses ont été comparées avec ce qu’on peut trouver dans l’alimentation. Dans la plupart des cas, ce qu’on peut se procurer avec le meilleur régime possible est insuffisant. (…) Aussi, de ces comparaisons, nous avons conclu que pour vivre le plus longtemps possible, et en bonne santé, il vaut mieux compléter le régime le plus favorable par des suppléments d’anti-âges. J’ai donné l’exemple de ce que je prends moi-même : des doses modérées, par précaution inférieures à ce qui est suggéré dans la littérature et déduit des études sur les animaux et sur l’homme, pour minimiser le risque d’effets secondaires.

AUTEUR :     Pierre Boutron

EDITEUR :   Thierry Souccar Editions

Format :     150 x 210 / 304 p.

Prix :           10 €

Collection : Guides pratiques

A découvrir également

Back to top